Skip to main content

Les publications

Le programme de travail 2008

France 2025

France 2025  Le programme de travail 2008 du Centre d’analyse stratégique comporte deux volets principaux :

 

  • le projet fédérateur "FRANCE 2025" ;
  • les saisines ministérielles, sur des sujets variés, relevant du domaine de l’évaluation et/ou de la prospective.

Il a été présenté devant le Comité d’orientation de mars 2008.

Le Président de la République et le Premier ministre ont souhaité que le Secrétaire d’État à la Prospective, à l’Évaluation des politiques publiques et au Développement de l’économie numérique conduise un diagnostic stratégique de la France à l’horizon des quinze prochaines années (France 2025).
Le Centre d’analyse stratégique est en charge de l’organisation du projet.

  • Dossier de presse
  • Contributions à l’exercice France 2025
    Indépendamment des participations de plus de 350 personnalités aux différents groupes de travail thématiques de cet exercice de prospective, ont collaboré bénévolement différents organismes, cabinets de conseil ou entreprises.

NATURE DU PROJET
  Exercice de prospective
  Diagnostic stratégique

OBJECTIF
Produire un diagnostic stratégique pour les quinze ans à venir, qui décrive les différentes évolutions possibles pour la France, et définisse les moyens d’embrasser les opportunités les meilleures et d’éviter les scénarios les plus sombres.

HISTORIQUE

  • Echéance : Fin 2008
    Livraison du rapport final France 2025

DESCRIPTIF
Pendant plusieurs mois, plus de 350 personnalités (parlementaires, partenaires sociaux, hauts fonctionnaires, experts et représentants de la société) vont travailler sur huit sujets majeurs pour l’avenir de la France :

  • la mondialisation et ses conséquences ;
  • l’organisation de l’appareil productif français ;
  • le développement des capacités créatrices françaises ;
  • la protection contre les nouveaux risques ;
  • le renouvellement du « vivre ensemble » ;
  • la gestion des ressources rares ;
  • l’impact des innovations technologiques sur la vie quotidienne ;
  • enfin, l’avenir de l’État et des services publics. 
     

La mondialisation et ses conséquences

La mondialisation et ses conséquencesLes scénarios d’évolution à l’horizon 2025 font l’objet des travaux du Groupe "Mondialisation".

Axes généraux guidant l’analyse du groupe

Quelle croissance mondiale d’ici 2025 (fondée sur quels moteurs) ? Quelle place des « BRICs », de l’Afrique, et de l’Europe dans le PIB mondial ? Impact de la croissance des BRICS sur l’Europe et la France (prix, demande, orientation sectorielle, concurrence, localisation, taux de change, tension sur les ressources rares

L’enjeu des normes à l’horizon 2025 (comptables, juridiques, financières) : quelles normes, qui les fixe, quelle place pour l’Europe ?

Quelle Europe ? Quelle harmonisation interne (fiscale, sociale, réglementaire).

Quelles relations commerciales entre le « bloc Europe » et le reste du monde (multilatéralisme, régionalisme ?)

Quel système financier ? Quel risque d’instabilité, quelles actions pour rééquilibrer ?

Enjeux de soutenabilité de la solidarité nationale et européenne : comment être juste dans un monde qui ne l’est pas ? Comment garder un système solidaire en concurrence avec des pays plus tolérants aux inégalités et aux injustices ?

L’organisation de l’appareil productif français

L’organisation de l’appareil productif françaisLes scénarios d’évolution à l’horizon 2025 font l’objet des travaux du Groupe "Production".

Axes généraux guidant l’analyse du groupe

Les grandes mutations (impactant la localisation des activités, l’évolution sectorielle de la France, l’organisation du travail)

L’adaptation du système productif aux mutations (flexibilité, régulation du marché du travail, dialogue social, partage de la valeur ajoutée)

Le financement et le contrôle des entreprises

La formation de la main d’œuvre (initiale et continue)

L’organisation de la concurrence

Le développement des capacités créatrices françaises

Le développement des capacités créatrices françaisesLes scénarios d’évolution à l’horizon 2025 font l’objet des travaux du Groupe "Création, Recherche et Innovation".

Axes généraux guidant l’analyse du groupe

Que consommera le monde en 2025 ?

Comment financerons-nous la recherche de long terme, à résultats non immédiats ? Le privé pourra-t-il le faire ? L’État doit-il intervenir, et comment ?

Quel sera l’impact du développement des « BRICs » sur les moyens mondiaux de la R&D et sur l’innovation ?

De quel système éducatif la France doit-elle se doter pour « créer des créateurs » ?

Que serait un système « idéal » favorisant au mieux la création et l’émergence de créateurs ?

La protection contre les nouveaux risques

La protection contre les nouveaux risquesLes scénarios d’évolution à l’horizon 2025 font l’objet des travaux du Groupe "Risques et Protection".

Axes généraux guidant l’analyse du groupe

Quels seront les risques couverts par la protection sociale en 2025 ?

Quels seront les modes de couverture des risques ?

Quels « modèles de société » possibles la protection sociale pourrait-elle contribuer à développer ?

Le renouvellement du « Vivre ensemble »

Le renouvellement du « Vivre ensemble »Les scénarios d’évolution à l’horizon 2025 font l’objet des travaux du Groupe "Vivre ensemble".

Axes généraux guidant l’analyse du groupe

Quelles sont les principales tendances de fond ayant un impact sur le « vivre ensemble » à l’horizon 2025 ?

Par exemple :

  • L’individualisation croissante des modes de vie
  • La diversification des structures familiales
  • La mobilité géographique des travailleurs
  • La demande de régulation et de retour à la norme

A titre indicatif, sont à ce stade envisagés les axes suivants : l’évolution du niveau de bonheur et les déterminants de la satisfaction, de la santé et du bien-être à 15 ans ; l’évolution du degré de solidarité et les déterminants de l’empathie, de la générosité et de la cohésion sociale à 15 ans ; le devenir des inégalités, le destin des territoires (urbains, périurbains et ruraux) ; l’évolution des mobilités, géographique et sociale intergénérationnelle ; l’évolution des formes de participation sociale et politique ; l’évolution des formes de consommation et de loisirs ; l’évolution de la famille, des rapports de sexe et de génération ; le niveau de violence interpersonnelle et de ses déterminants ; le devenir des appartenances et des identités, dont le sentiment d’appartenance nationale.

La gestion des ressources rares

La gestion des ressources raresLes scénarios d’évolution à l’horizon 2025 font l’objet des travaux du Groupe "Ressources rares".

Axes généraux guidant l’analyse du groupe

Quelle vision des ressources rares suivantes : énergie, agriculture, eau, biodiversité ? En particulier quel « bouclage » peut-on faire entre l’évolutions des ressources rares et matières premières et les scénarios d’évolution de la croissance mondiale ?

Quelles régulations mettre en place ?

Quelles menaces et opportunités ?

L’impact des innovations technologiques sur la vie quotidienne

L’impact des innovations technologiques sur la vie quotidienneLes scénarios d’évolution à l’horizon 2025 font l’objet des travaux du Groupe "Technologie et vie quotidienne".

Axes généraux guidant l’analyse du groupe

Quelles seront les technologies les plus susceptibles de changer notre vie quotidienne d’ici 2025 ? Quels seront ces changements ? Lesquels sont les plus souhaitables ?

Le vieillissement de la population pourra-t-il être un encouragement au progrès technologique, voire un véritable moteur de croissance ? Dans quels domaines ? Comment s’y préparer ?

Quelles seront les principales questions morales posées à nos sociétés par les progrès technologiques ? Comment penser et poser des limites dans le cadre d’un progrès apparemment illimité ?
 

L’avenir de l’État et des services publics

L’avenir de l’État et des services publicsLes scénarios d’évolution à l’horizon 2025 font l’objet des travaux du Groupe "Etat et services publics".

Axes généraux guidant l’analyse du groupe

Quel doit être le périmètre de l’action publique ?

Quelles sont les fonctions collectives et quelles sont les missions de services publics à préserver et à inventer ?

Quelle est la bonne organisation pour atteindre ces objectifs ? (agences...)

Comment doit être appréciée la performance de l’action publique (évaluation du bénéfice usager) ?

Emploi public : que font les autres ? quels scénarios ?

  • Contributions à l’exercice France 2025
    Indépendamment des participations de plus de 350 personnalités aux différents groupes de travail thématiques de cet exercice de prospective, ont collaboré bénévolement différents organismes, cabinets de conseil ou entreprises.
     

Autres Saisines

Indépendamment de son projet fédérateur France 2025, Le Centre d’analyse stratégique fait l’objet en 2008 de nombreuses sollications :

  • près d’une trentaine à ce jour
  • sur des sujets variés dans différents domaines.

 

Europe

Europe

Economie

Economie

 

Développement durable

Développement durable

Le Centre d’analyse stratégique conduit actuellement, à la demande du Secrétaire d’État chargé de la prospective, de l’évaluation des politiques publiques et du développement de l’économie numérique, Monsieur Éric Besson, et sous la présidence de Monsieur Alain Bravo, une mission destinée à dégager une vision prospective et stratégique dans le développement de l’économie numérique à l’horizon 2025.

Le groupe de travail, constitué d’experts (industriels, économistes, sociologues ...) et de membres de l’administration, devrait rendre ses conclusions en avril 2009

 

Social - Emploi - Formation

Social - Emploi - Formation
 

Institutions - Action publique

Institutions - Action publique

  • Étude d’impact carte d’identité électronique
  • Qualité de la réglementation (revue OCDE 2009)
  • Instruments de mesure des coûts administratifs
  • Instrument d’évaluation des coûts juridictionnels
  • Instrument d’évaluation de l’impact de la règlementation sur les collectivités locales