Skip to main content

Les publications

Le programme de travail 2009

Nouveauté en 2009Nouveauté en 2009 : le Centre d’analyse stratégique s’intéresse aux "Neurosciences et politiques publiques".

Le programme de travail 2009 a été rendu public à l’issue du comité d’orientation du jeudi 12 mars 2009.

Le programme de travail 2009Le programme 2009 repose sur cinq axes directeurs :

  • Les entreprises dans la crise
  • La croissance verte
  • Famille et éducation
  • Etat et services publics
  • Veille scientifique

Les travaux du Centre d’analyse stratégique qui sont rendus publics prennent la forme de documents écrits (notes de veille, rapports, etc.), ils peuvent donner lieu à des séminaires, journées d’études, etc.
 

Les entreprises dans la crise

La crise financièreLa crise financière relève en premier lieu de réglementations, de systèmes d’information et d’incitations inadéquats. Elle sanctionne à échelle macro-économique l’accumulation de déséquilibres de financement difficilement soutenables entre pays « sur-producteurs » du Sud et de l’Est et pays « sur-consommateurs » du Nord. Le risque de repli de la demande intérieure des pays développés surendettés place au premier plan l’impératif d’une prise de relais par les pays émergents pour éviter ou atténuer un scénario de déflation mondiale. Cet impératif repose sur deux paramètres clés : la capacité des pays émergents à bâtir des institutions sociales et financières adéquates afin de recycler leurs surplus d’épargne en interne ; la coopération mondiale en matière de politiques monétaire et budgétaire afin que soient rééquilibrés les liens financiers et stabilisée la croissance sur des rythmes et selon des modalités « soutenables ». Le risque le plus aigu à court terme est celui d’une tentative d’exportation de la déflation par des stratégies de sous-évaluation du change. A plus long terme, la principale incertitude sur la croissance mondiale réside dans la dynamique d’endettement public. Dans un contexte de hausse des primes sur la dette souveraine, et de ralentissement de la croissance, les risques d’endettement publics cumulatifs sont élevés. A la phase de soutien, pourrait succéder une phase de consolidation et de maîtrise de l’endettement qui pèserait sur la croissance à moyen terme. Enfin, la portée réelle de la crise sera largement conditionnée par la vitesse de stabilisation et le potentiel de redressement du secteur immobilier.

Ces considérations conduisent le Centre à développer les thématiques suivantes.

  • Perspectives du secteur financier
  • Perspectives du secteur immobilier
  • Economie numérique
  • La coordination des politiques économiques et l’évolution des systèmes financiers dans les pays émergents
  • Les règles de concurrence européenne face aux crises : flexibilité ou refonte ?
  • Comment préserver en 2009-2010 les dépenses de R&D à long terme des entreprises ?
  • L’innovation dans les entreprises de taille intermédiaire
  • Fiscalité et cotisations sociales des entreprises
  • Prospective des Métiers et des Qualifications
  • Politique de l’État en matière de droit du travail, d’emploi et de formation
  • Relations sociales dans l’entreprise
     
  • Les nouvelles formes d’organisation du travail et l’évolution des pratiques salariales
     
  • Responsabilité sociale des entreprises
     
  •  Agenda social
     

La croissance verte
 

La croissance verteL’environnement est souvent envisagé comme un coût pesant sur la compétitivité, l’emploi et les revenus des individus, alors que les nouvelles perspectives en termes de création de valeur offertes par le « verdissement » des produits échangés restent encore cantonnées à un marché de niche. Le relatif consensus sur le rapport coûts/bénéfices à long terme des mesures de prévention et d’atténuation des dégradations environnementales, consacré en quelque sorte par le rapport Stern pour le changement climatique, contraste cependant avec la difficulté symétrique à démontrer à plus court terme le potentiel de création de marché et d’emplois, d’accroissement de la qualité, de stimulation de l’innovation qu’impliquerait une diffusion à tous les secteurs d’activité du principe de « neutralité écologique ».

Thèmes traités :

  • Croissance et compétitivité d’une écologie industrielle
  • Coopération internationale
  • Mise en œuvre du Grenelle de l’environnement et conséquences de l’après-Copenhague pour la France
  • Raréfaction des ressources pétrolières et fluctuations des cours
  • Dépendance gazière de l’UE
  • Biodiversité
  • Fiscalité verte : choix des instruments - arbitrage entre efficacité et équité
  • Enseignements de la politique énergétique allemande
  • Le transport ferroviaire
  • Automobile et services de mobilité
     

Famille et éducation
 

Famille et éducationDans la continuité du Diagnostic France 2025, Le Centre d’analyse stratégique orientera une partie de ses travaux sur l’axe structurant "Famille et éducation".
Par une politique de la petite enfance et de l’enfance plus continue, mieux évaluée et articulée entre ses différents intervenants, l’État devrait assurer une meilleure socialisation, sur les plans cognitifs ou relationnels, des générations nouvelles. Celle-ci sera la source durable de leur réussite scolaire, de leurs qualifications, de leur employabilité et, plus largement, de leur créativité professionnelle, sociale et personnelle. La montée des qualifications assurera la compétitivité de l’économie et réduira l’écart de revenus entre salariés, à l’origine des distorsions dans le partage de la valeur ajoutée
.

Les thèmes traités en 2009 seront ainsi :

  • Missions et métiers de l’accueil de la petite enfance
     
  • Développement des compétences informelles culturelles, sportives et artistiques de l’enfant en milieu scolaire
     
  • Enseignement primaire et secondaire
     
  •  Formation aux nouvelles technologies
     
  • Formation professionnelle initiale
     
  • Améliorer l’autonomie financière des étudiants et le financement de l’enseignement supérieur
     
  • Les déterminants du taux d’emploi jeune
     
  • Les facteurs de santé mentale et du bien-être
     
  • Culture et croissance

Etat et services publics
 

Etat et services publicsLa crise produit des effets majeurs sur les frontières de l’Etat et le périmètre d’action publique. Les travaux du Centre d’analyse stratégique visent à dessiner les contours émergents des nouvelles formes de la gouvernance démocratique et ainsi à mettre en exergue les innovations institutionnelles, sociales et démocratiques, qui, combinées de façon optimale, peuvent permettre à l’Etat de se projeter dans l’après-crise.
 

 

Thèmes traités :

Efficacité de l’État

  • Impact de la crise sur les dynamiques d’endettement public
  • Evaluation préalable
  • Prise en compte du risque dans l’évaluation socioéconomique des projets
  • Réflexion sur les structures et fonctions des collectivités territoriales
     

Justice et sécurité

  • La qualité et le coût de la justice
  • La « dangerosité » au centre des politiques pénales : nouvelles approches et nouvelles prises en charge
  • Face à la conflictualité : quelle efficacité de la médiation ? (sous réserve)
     

État social actif et santé

  • État social actif, innovations et expérimentations sociales en France et à l’étranger
  • Le modèle social français : les conditions de sortie du sentier de la défiance (sous réserve)
  • Réorganisation du système de soins
  • Rôle des complémentaires santé
  • L’environnement comme enjeu de renouveau pour les politiques sociales et sanitaires
     

Citoyenneté

  • Expression des préférences individuelles et collectives : redéfinir la participation citoyenne
  • Diversité, discrimination, ségrégation spatiale : identification des catégories d’observation, d’évaluation et d’intervention

Veille scientifique

Veille scientifiqueLe Centre d’analyse stratégique, en corrélation avec les orientations du Ministère de la Recherche, examinera les perspectives en termes de développement économique et/ou de politique publique de différentes évolutions scientifiques et technologiques.
 

 

 

  • Biologie synthétique
  • Interfaces cerveau-machine
  • Le devenir des microprocesseurs informatiques à l’horizon 2025
  • Neurosciences et politiques publiques
  • Une analyse du degré d’acceptation des nanotechnologies par la société française à l’occasion du débat public sur les nanotechnologies