Publié le lundi 23 juin 2014
Cinquième réunion plénière de la Plateforme RSE
Cinquième réunion plénière de la Plateforme RSE
La Plateforme nationale d’action globale pour la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) se réunit le mardi 24 juin 2014 avec un ordre du jour chargé.

Les trois groupes de travail thématiques qu’elle a constitués en début d’année autour de feuilles de routes élaborées de façon consensuelle présenteront leurs conclusions et recommandations provisoires. Le Comité de rédaction chargé de la rédaction d’un texte de référence présentera, quant à lui, le résultat de ses six séances de travail.

Au cours de ce premier semestre, les groupes de travail ont procédé à un total de 83 auditions. Celles-ci ont permis aux membres de la Plateforme d’écouter et débattre avec plus de 120 intervenants représentant  :

  • des organisations internationales (OIT, OCDE, Global Compact…),
  • des organisations professionnelles (Fédération des entreprises de propreté, Confédération nationale des instituts de beauté, Fédération SCOP BTP, Conseil National des Centres Commerciaux, Gimélec, Fédération de la Formation Professionnelle, CEDAP-UNEP, Synpase),
  • des entreprises de production et de la distribution (L’Oréal, Orange, GDF-Suez, Lacoste, Carrefour, Club Med, Total, Outilacier, etc.),
  • des démarches collectives d’entreprises et parties prenantes engagées dans la RSE (Observatoire de la RSE, OREE, Comité 21, Performance Globale UPE06, Commission RSE du MEDEF, Centre des Jeunes Dirigeants, Global Social Compliance Program, Entreprises et Droits de l’Homme, UPA, ObsAR), des collectivités locales animatrices de démarches collectives (Nantes Métropole, Conseil Régional du Langue doc-Roussillon, Aulnay sous Bois),
  • des auditeurs et certificateurs (Cabinets Deloitte, KPMG, Ernst and Young, Groupe Alpha, AFNOR-Certification),
  • des agences de notation extra-financière (Vigéo, Lucie, Eiris, Ethifinance, Agence Lucie),
  • des chercheurs et instituts scientifiques (Pierre Bardelli, Patricia Crifo, Odile Uzan, Novéthic, Centre Français d’Information sur les Entreprises),
  • des parlementaires (Mme Auroy, MM Pottier et Noguès),
  • des experts juristes (Olivier de Schutter, François-Guy Trébulle, Yann Queinnec),
  • des organisations de la société civile (CCFD-Terre Solidaire, FIDH, Sherpa…),
  • des représentants d’investisseurs (AFG, Mirova, Réseau des Administrateurs pour l’Investissement Responsable) ,
  • et institutions nationales (Autorité des Marchés Financiers, Point de Contact National, Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme, CCIFrance, plusieurs administrations).

Ces interventions ont suscité des échanges et permis à chaque groupe d’aboutir à un état de lieux de la question dont il était chargé, puis à des propositions de recommandations qui seront complétées lors de prochaines réunions.

La réunion plénière va permettre de mettre en commun ces réflexions et de les articuler entre elles : plusieurs des groupes de travail ont, en effet, commencé d’explorer des sujets qui les concernent simultanément, telles les achats responsables et la relation donneurs d’ordres-clients, le reporting extrafinancier par apport à la chaîne de fournisseurs, le rôle des pouvoirs publics ou l’intérêt des labels.