Skip to main content

L'agenda

Les évènements passés

17ème Rendez-Vous "Mondialisation : la santé en crise ?"

17ème Rendez-Vous "Mondialisation : la santé en crise ?"

27/01/10

Cette rencontre ouvre le cycle « Rendez-vous de la mondialisation » 2010, organisé par le Centre d’analyse stratégique et le Centre d’études prospectives et d’informations internationales (CEPII) sur le thème de la santé.

Mercredi 27 janvier 2010
17 h 30 - 19 h30
Cité des Sciences et de l’Industrie
Grand auditorium
30 Avenue Corentin Cariou - Paris 19è

En partenariat avec

                    

Introduction de Claudie Haigneré, Présidente de la Cité des Sciences et de l’Industrie, ancienne Ministre déléguée à la Recherche et aux nouvelles Technologies et ancienne Ministre déléguée aux Affaires européennes.

Présidente de séance : Alice Dautry
Directrice générale de l’Institut Pasteur

avec

Marc Gentilini, professeur de médecine, membre de l’académie de médecine et membre du Conseil économique et social. Ancien président de la Croix-Rouge française, ancien membre de la Halde
Rony Brauman, médecin, ancien président de MSF, professeur à Sciences Po Paris
Gérard de Pouvourville, Titulaire de la Chaire ESSEC Santé -Directeur de l’Institut de la Santé
Jean-Claude Ameisen, président du comité d’éthique de l’INSERM, membre du Comité consultatif national d’éthique

La santé et le développement prennent une dimension particulièrement importante à l’heure des crises sanitaires. Les flux de voyageurs et les migrations, parfois vecteurs de maladies, tout comme les « maladies de civilisation » se multiplient avec l’urbanisation et les transitions épidémiologiques des pays émergents. Ils tendent à uniformiser les risques qu’aucune frontière ne peut contenir. Les échanges transfrontaliers et internationaux des biens et des services de santé apportent une dimension économique encourageante mais sont aussi porteurs de défis éthiques.

La pandémie mondiale du virus A/H1N1 nous rappelle le caractère essentiel de ces enjeux de santé dans un monde ouvert et globalisé où les risques sont partagés mais les réponses souvent nationales. Aux côtés des institutions internationales et des aides publiques au développement, de nouveaux acteurs prennent place dans ce « marché singulier » de la santé et peuvent bouleverser les schémas classiques des coopérations bilatérales. De même, de nouvelles menaces sanitaires, climatiques et environnementales notamment, apparaissent et démontrent que la santé est dépendante d’équilibres mondiaux fragiles.

Il importe dès lors de s’interroger sur la manière dont les politiques de santé nationales répondent à l’interdépendance des économies et des menaces sanitaires ; de mesurer le rôle et les objectifs des nouveaux acteurs privés aux côtés de Etats ; et de comprendre si le commerce international comme les stratégies des grands acteurs industriels mondiaux ont un impact sur la santé des populations et peuvent être source de nouvelles régulations.