Skip to main content

L'agenda

Les évènements passés

20ème Rendez-vous de la Mondialisation "Multiculturalisme et Mondialisation"

20ème Rendez-vous de la Mondialisation "Multiculturalisme et Mondialisation"

17/11/10

Le multiculturalisme part du constat selon lequel il existe des différences culturelles au sein d’une société donnée et qu’il est juste et souhaitable de reconnaître ces différences. Avec la mondialisation l’ampleur des différences à appréhender augmente tout en rendant plus nette la perception des différenciations culturelles et sociales. Les sociétés démocratiques n’en ont pas fini avec cette nouvelle donne, qui pose désormais que l’autre est mon semblable dans sa différence même, après avoir été mon égal dans le système démocratique et mon inférieur selon le système aristocratique antérieur.

Mercredi 17 novembre 2010
17.00 - 19.30
CERI - Sciences Po - Salle de conférence
56, rue Jacob - 75006 PARIS

Ces doubles mouvements ne facilitent pas l’appréhension de la notion de « multiculturalisme ». On en est arrivé aujourd’hui à mettre sous ce vocable des notions (et des réalités) très divergentes. N’est-il pas temps, après un demi-siècle d’existence et d’expérimentations de s’essayer à reconstruire le concept ?

Une première approche de type anthropologique permet de retracer le cheminement nécessaire à l’articulation entre reconnaissance des particularismes culturels et respect des valeurs universelles. Les clés de lecture fournies par la philosophie, la science politique, le droit doivent elles aussi s’enrichir d’analyses concrètes. L’étude d’autres modèles prend ici tout son sens, même si les débats suscités par le multiculturalisme ne sont pas les mêmes d’une société à l’autre, à l’instar de ce qui s’est développé par exemple en Australie et en Nouvelle-Zélande, pays qui se sont construits par le biais d’une émigration récente. Le « cas » américain est également significatif, avec ce que l’on sait ou croit savoir de la figure de l’« affirmative action ».

Ces détours paraissent de nature à favoriser un questionnement plus serein sur le modèle français. Celui-ci revendique fortement son particularisme en mettant en exergue le principe républicain d’égalité. Mais qu’en est-il de la contradiction française entre idéalisme du citoyen et pragmatisme de l’individu ? Les ressorts de la transmission seraient à cultiver face à la « tyrannie » de l’information car ils peuvent grandement contribuer à un « bien vivre ensemble » par l’intermédiaire duquel toutes les composantes d’une société plurielle se reconnaissent et s’épanouissent.

En partenariat avec :

               

Discours d’ouverture par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d’analyse stratégique

Avec, par ordre d’intervention :

  • Yudhistir Raj Isar

Professeur à l’Université américaine de Paris
« Fondamentaux et généalogie du multiculturalisme »

  • Daniel Sabbagh

Directeur de recherche au CERI
« Multiculturalisme et discrimination positive : réflexions à partir du cas américain »

  • Philippe d’Iribarne

Directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS)
« Le modèle républicain français à l’épreuve du multiculturalisme »

  • Jean-Pierre Warnier

Professeur émérite et chercheur associé au Centre d’Etudes africaines (EHESS-IRD)
« Le multiculturalisme à l’épreuve de la transmission »

Morceaux choisis du premier webcast « Identités et politiques de la diversité » de la publication « Au fil des mots » du CERI rassemblant Denis Lacorne, Directeur de recherche au CERI et Dominique Schnapper, sociologue et ancien membre du Conseil constitutionnel

Rendez-vous animé par Christophe Jaffrelot (sous réserve) Directeur de recherche au CERI

Mercredi 17 novembre 2010
17.00 - 19.30
CERI - Sciences Po - Salle de conférence
56, rue Jacob - 75006 PARIS
Métro : Saint-Germain-des-Prés

Contact

Centre d’analyse stratégique :
Jean-Michel ROULLÉ,
Responsable de la communication
jean-michel.roulle@strategie.gouv.fr
01 42 75 61 37