Skip to main content

L'agenda

Les évènements passés

Journées européennes du Patrimoine 2012 - Jean Monnet, Ernest Sanson : Deux bâtisseurs

Journées européennes du Patrimoine 2012 - Jean Monnet, Ernest Sanson : Deux bâtisseurs

16/09/12

Les 15 et 16 septembre 2012, les Services du Premier ministre ouvrent les portes de l’Hôtel de Vogüé, siège du Centre d’analyse stratégique.

A cette occasion, participez au un jeu-concours intitulé « Bons baisers d’Île-de-France » qui invite le public à composer des cartes postales virtuelles relatant un point de vue singulier, une perspective inédite sur un élément de patrimoine caché d’un lieu patrimonial francilien.

À l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, le Centre d’analyse stratégique propose deux expositions inédites sur les œuvres de Jean Monnet et d’Ernest Sanson. Elles seront accompagnées d’une animation destinée aux enfants à l’âme détective.


Journées européennes du Patrimoine 2012

Visite de l'Hôtel de Vogüé - 18 rue de Martignac - 75007 Paris

Exposition - Jean Monnet, Ernest Sanson : Deux bâtisseurs

Horaires d’ouverture
Samedi : 14h - 18h - Dimanche : 10h - 18h



Centre d'analyse stratégique - Hotel de VogüéDeux personnages historiques, deux architectes pour qui « bâtir » se fait dans le dépassement des frontières. Celles de l’Europe et de l’Histoire pour Jean Monnet. Celles du monde et de la gravité pour Ernest Sanson.

À l’occasion de la 29ème édition des Journées européennes du Patrimoine, le Centre d’analyse stratégique ouvre ses portes et donne accès à la "mémoire" de ces deux architectes briseurs de frontières.

Outre la visite de l’Hôtel de Vogüé d’un remarquable style « néoclassique », deux expositions sont proposées aux visiteurs.

La première est consacrée au premier Commissaire au Plan, Jean Monnet, qui a occupé ces locaux de 1946 à 1952 ; la seconde nous invite au voyage parmi les créations d’un architecte globe-trotteur, Ernest Sanson.

Jean Monnet, l’esprit et les lettres

Célébré comme l’un des pères fondateurs de ce qui deviendra l’Union européenne, Jean Monnet (1888 – 1979) fut également le premier Commissaire au Plan de 1946 à 1952. Associé aux subsides du Plan Marshall, le Plan Monnet a eu un effet positif et important sur le « relèvement rapide du niveau de vie de la population ».

À l’occasion d’une exposition sur la vie et l’œuvre de Jean Monnet nous recréerons son bureau de Commissaire au Plan. Sur le mobilier d’époque seront exposées pour la première fois certaines de ses lettres personnelles et professionnelles.

Ernest Sanson « Les plans du Plan »

C’est à travers la précision de ses traits qu’Ernest Sanson sera représenté dans cette exposition qui lui est dédiée. Architecte prolifique et nomade, il est, entre autre, à l’origine de plusieurs demeures néoclassiques outre-Atlantique.

De ce côté-ci de l’océan, nous le connaissons pour le « Palais rose » qu’il fit ériger en lieu et place de l’actuel n°50 de l’avenue Foch. Un bâtiment qualifié « d’immense vaisseau de marbre » par l’académicien Pierre de Nolhac.

Déjà dans l’Hôtel de Vogüé, plus modeste, on observe le grand intérêt que l’architecte ne cessera d’accorder aux escaliers. Plus que des passages, il en fait des éléments porteurs de la légèreté et de la clarté du bâtiment. Au Centre d’analyse stratégique, vous ne manquerez pas d’observer cet escalier aérien qui dans une sensualité chaste vient enrober un fragment de lumière. 

La visite du bâtiment sera donc accompagnée des plans originaux du « Palais rose » (détruit en 1969) et du Centre d'analyse stratégique.

Les enfants retracent les plans

Une animation sera proposée aux enfants pour leur permettre de reconstruire, pas à pas, l’histoire du CAS, de l’Hôtel de Vogüé et de Jean Monnet. Ils se glisseront dans la peau de détectives pour mener une enquête au cœur de ce mystérieux hôtel particulier où se rencontrent les histoires passées, présentes et à venir. À la clef, une récompense attend les meilleurs investigateurs.


Bons baisers d'Île-de-France

A l’occasion de cette 29e édition placée sous le signe des patrimoines cachés, un jeu-concours intitulé « Bons baisers d’Île-de-France » invite le public à composer des cartes postales virtuelles relatant un point de vue singulier, une perspective inédite sur un élément de patrimoine caché d’un lieu patrimonial francilien.
Une photo d’un édifice francilien vu sous un angle personnel, associée à quelques lignes évocatrices composeront la carte postale envoyée sur www.bonsbaisers-idf.fr ou sur l’application Patryst.

Ce concours a pour objectif d’apporter un regard renouvelé et inattendu sur le patrimoine tel qu’il est vécu par les franciliens.
Sont à gagner :
• Un iPad : décerné par le jury récompensant la carte la plus singulière, originale et personnelle.
• Deux abonnements au journal Le Parisien : offerts suite à un tirage au sort.
• Des livres des éditions Parigramme : attribués aux cartes postales « coups de coeur » des internautes.

  • Informations pratiques :

Informations, règlement et dépôt des contributions : www.bonsbaisers-idf.fr
Une seule contribution par participant sera acceptée, la photo devra respecter les droits à l’image.

La galerie multimédia

Photos des Journées européennes du Patrimoine 2012