Skip to main content

Les publications

Le programme de travail 2012

Programme 2012


Le programme de travail 2012 du Centre d'analyse stratégique concrétise les efforts mis en œuvre par le Centre pour répondre de la façon la plus efficace possible à ses missions : éclairer le Premier ministre et le gouvernement dans la mise en œuvre et la définition de ses orientations stratégiques en matière de politiques publiques, et participer de la façon la plus large au débat public sur les grands sujets d’intérêt national à court, moyen et long termes.

Il a été bâti autour d’un certain nombre de “fils rouges”, qui n’épuisent naturellement pas l’ensemble des sujets traités. On cherchera notamment à traiter les questions suivantes :

  • Face à la crise économique, quelles réponses à court terme, quelle politique de moyen terme pour retrouver un sentier de croissance durable et riche en emplois ?
  • Quelles stratégies adopter, en France et en Europe, vis-à-vis du rééquilibrage de l’économie mondiale en faveur de l’Asie et des pays émergents (les BRICS) ?
  • Comment satisfaire la demande sociale sans cesse croissante de couverture des risques dans un contexte de ressources publiques rares ?
  • Comment la généralisation d’Internet et la montée en puissance des réseaux sociaux affectent-elles la société, et comment les pouvoirs publics doivent-ils y répondre (l’“agent public 2.0”) ?

Ces quatre grandes questions seront déroulées tout au long de l’année par les quatre départements du CAS. Le programme de chaque département vient alimenter la réflexion et surtout les propositions qui seront faites autour de ces « fils rouges ». Retrouvez les problématiques denses, cohérentes et d’une permanente actualité traitées par nos départements. 

 

Les travaux du département Développement durable s’organiseront autour de quatre axes principaux

  • Les technologies et les investissements de demain.
  • Les régulations économiques à mettre en place pour favoriser le développement durable tout en promouvant une économie compétitive.
  • L’évolution des comportements dans le cadre des politiques en faveur du développement durable.
  • Les négociations internationales dans le domaine de l’environnement.

 

Un programme de travail bâti autour de trois axes principaux, chacun portant une forte dimension de comparaison internationale

  • L’amélioration de la couverture des risques sociaux.
  • La promotion de la cohésion sociale et la réponse aux questions sociétales.
  • La modernisation des institutions et administrations oeuvrant dans le domaine des politiques sociales.

Les acteurs des politiques sociales sont aujourd’hui confrontés à une équation complexe : alors que les marges de manoeuvre se raréfient, la demande sociale pour une couverture des risques reste forte – d’où la nécessité de s’engager dans la voie de l’“investissement social”, qui consiste à chercher à prévenir les risques avant qu’ils ne se concrétisent. Ce défi s’inscrit en outre dans une situation d’évolutions sociales profondes, comme en témoignent par exemple l’évolution des modes de vie familiaux, les nouvelles attentes des jeunes et naturellement le vieillissement de la population.

 

 Un programme de travail placé sous le signe d’une difficile sortie de crise, qui s’organise autour de trois thèmes principaux

  • Les relations coopératives et non coopératives entre pays, et leurs conséquences sur les grands déséquilibres (global imbalances).
  • La question de l’investissement : comment renouer avec la prise de risques et se projeter dans un avenir incertain (situation des entreprises, rôle de l’État, financement de la dynamique de croissance).
  • Le “pilotage” de l’économie : recherche d’efficacité, mise en place d’incitations dans le domaine économique et social.

 

 Dans un contexte marqué par une difficile sortie de crise et la persistance du chômage, le département centrera son travail autour de six thèmes
  • Le fonctionnement du marché du travail.
  • La compétitivité et l’emploi.
  • Les nouveaux modes d’action de la politique de l’emploi et du travail.
  • L’impact des technologies de l’information et de la communication sur le champ du travail et de l’emploi.
  • Les approches sectorielles et par métiers.
  • Les prochains enjeux de l’enseignement supérieur.

 

2012 sera également l’année du « CAS 2.0 » : présent sur Internet et les réseaux sociaux, le Centre s’efforcera de démultiplier ses moyens de communication et de publication, en offrant notamment la possibilité d’assister et de participer à nos principaux événements en direct sur Internet. Une série de colloques internationaux, de « rendez-vous » avec des auteurs d’ouvrages importants, de séminaires ouverts ou fermés, contribueront à faire du CAS un véritable carrefour de l’expertise française et internationale en politique publique, et notamment de faciliter les échanges et la compréhension mutuelle entre le monde de la décision politique et administrative et le monde de la recherche.


Contacts Presse :

Jean-Michel Roullé, Responsable de la communication
jean-michel.roulle@strategie.gouv.fr
Tél. : +33 (0) 1 42 75 61 37

Jonathan Lorrillard, Chargé de mission communication
jonathan.lorrillard@strategie.gouv.fr
Tél. : +33 (0) 1 42 75 60 39