Skip to main content

Les publications

Les notes d'analyse

La politique macroprudentielle contre l'instabilité financière (Note d'analyse 330 - Avril 2013)

La politique macroprudentielle contre l'instabilité financière (Note d'analyse 330 - Avril 2013)

09/04/13

Analyser le cadre financier (régulation et cycle financiers, union bancaire) et son interaction avec la politique monétaire mène à des pistes pour leur construction et leur coordination.

  • La politique macroprudentielle contre l'instabilité financière

La récente crise financière a montré combien la stabilité des prix ne suffisait pas pour garantir la stabilité financière. Les deux décennies précédant la crise semblaient une “divine coïncidence”, où une politique monétaire axée sur la stabilité du taux d’inflation paraissait suffisante pour garantir la stabilité macroéconomique et financière. Le déclenchement de la crise a remis en cause cette intuition. Certains auteurs défendent même l’idée que cette stabilité des prix et la politique monétaire accommodante l’accompagnant auraient semé les germes d’une forte prise de risque par les intermédiaires financiers à l’origine de la crise. Ce qui est sûr, c’est que ni l’autodiscipline du marché ni la surveillance financière qui prévalaient n’ont pu prévenir l’emballement “systémique”, où l’altération de certaines activités du système financier a eu d’importantes conséquences non seulement sur l’ensemble du système financier, mais aussi sur l’économie réelle. Les propositions de réforme de la régulation financière se sont alors orientées vers ce qu’on appelle la politique “macroprudentielle”, dont l’objectif est le maintien de la stabilité financière globale qui passe par la prévention des risques liés au système financier ex ante et à l’atténuation de leur impact sur l’économie en cas de crise.

Ces nouveaux instruments de régulation, notamment des fonds propres et de la liquidité des banques, peuvent toutefois entrer en conflit avec l’objectif de stabilité des prix de la politique monétaire. L’évolution des régimes économique, financier et monétaire a renforcé leur interdépendance, exhortant à redéfinir leurs périmètres respectifs. Afin de comprendre comment promouvoir à la fois la stabilité financière et celle des prix, il est nécessaire d’appréhender les rôles et les contours des politiques monétaire et macroprudentielle, ainsi que leurs interactions. La recherche économique récente donne des pistes encourageantes pour la construction et la coordination de ces deux types de politiques économiques.

À l’heure de la construction de l’union bancaire et de l’extension de la responsabilité de la Banque centrale européenne (BCE) en matière de surveillance bancaire, ces études permettent notamment de recommander que la politique macroprudentielle soit conduite au sein de la BCE par la création d’un comité dédié auprès de l’autorité de contrôle dont l’indépendance devra être garantie.

Sommaire

  • Qu'est-ce que l'instabilité financière ?
  • Pour contrer l'instabilité financière, la mise en place d'une politique macroprudentielle en Europe
  • Quel rôle pour la politique monétaire dans cette prévention de l'instabilité financière ?
  • La régulation bancaire et la politique monétaire : quelle gouvernance au niveau européen ?
  • Auteur : Caroline Le Moign, département Économie Finances

Mots clés : macroprudentiel, politique monétaire, BCE, union bancaire, cycle financier, Bâle III, régulation financière.

La galerie multimédia