Back to
Débats
Publié le
Vendredi 06 Juillet 2018
Vendredi 06 Juillet 2018
09h15 à 18h00
France Stratégie, en partenariat avec Das Progressive Zentrum (Berlin), Policy Network (Londres) et The Centre for Progressive Policy (Londres) organisent une conférence sur l’avenir du travail.

En présence de :

Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé du Numérique

inscription en ligne

Si l’ensemble des pays européens s’interrogent sur la grande transformation digitale et ses impacts sur nos emplois, nos activités économiques et nos institutions sociales, tous ne mettent pas l’accent sur les mêmes enjeux et le même type de réformes.

Quatre tables rondes, associant experts internationaux et français, acteurs privés et partenaires sociaux, examineront la manière dont les gouvernements européens peuvent relever les défis de la quatrième révolution industrielle.

Les débats aborderont aussi bien les enjeux de réforme de l’État-providence ou de la formation tout au long de la vie, que les voies et moyens d’améliorer le dialogue social ou la nécessité d’adapter le système socio-fiscal et de réguler l’économie des plateformes.

À l’occasion de la publication de l’ouvrage collectif “Work in the digital age: challenges of the fourth industrial revolution”, coordonné par Max Neufeind (Das Progressive Zentrum), Jacqueline O’Reilly (University of Sussex) et Florian Ranft (Policy Network), auquel France Stratégie a contribué, cette conférence mettra en débat ses principales lignes de force et fera discuter ses auteurs avec leurs homologues français.

Issus d’une diversité d’expertises pluridisciplinaires et internationales, ses contributeurs identifient les transformations du travail occasionnées par le numérique et les adaptations politiques majeures rendues nécessaires par cette révolution technologique. Ils examinent les effets de l’automatisation, de l’économie des plateformes, de la stagnation de la productivité, de l’accroissement des disparités régionales, de la divergence croissante entre États qui s’accompagne d’une hausse des inégalités dans les frontières nationales. Ils envisagent enfin les moyens de libérer le vaste potentiel économique et social des technologies aux bénéfices de tous et les réformes de politiques publiques que cela implique.


English version:

France Stratégie in partnership with Das Progressive Zentrum, Policy Network and the Centre for Progressive Policy is hosting a conference on the future of work in Paris on Friday, 6 July 2018.

At the heart of the discussion of three expert round tables, we will be examining how governments across Europe can best respond to the challenges of the fourth industrial revolution. The issues discussed will range from talks about reforming the welfare state, providing high-quality education and training, improving social dialogue, debating tax reforms and finding new rules for the platform economy.

At the conference, we will launch and discuss the key insights from an edited volume “Work in the digital age: challenges of the fourth industrial revolution”, which is to be published by Max Neufeind (Das Progressive Zentrum), Jacqueline O’Reilly (University of Sussex) and Florian Ranft (Policy Network) in May 2018.

This new book draws on a wide range of international expertise, contributors examine important policy challenges arising from the transformation of work as a result of the introduction of digital technology at work. Authors in this volume discuss the effects of automation, platform business models, stagnating productivity, increasing regional disparities, and rising levels of inequality within and between countries. They consider how to unlock the vast economic and social potential of new technologies and the implications for policy reform to meet these challenges.


Programme prévionnel :

8h30 - Accueil et enregistrement

9h15 - Allocution d’ouverture

10h - Table ronde - La destruction créatrice d'emploi : une perspective européenne

Cette table-ronde fera l’état du débat sur l’avenir du travail : quels sont les défis et quelles réponses y sont apportées, quels acteurs peuvent promouvoir et accélérer le changement ? Le débat tentera d’identifier en particulier les nouvelles coalitions d’acteurs qui émergent, élaborent et approfondissent la conception même du travail et du dialogue social et envisagent certaines des conséquences négatives du numérique sur l’emploi.

Échanges avec la salle

11h30 - Pause

11h45 - Table ronde - L'intelligence artificielle dans les lieux de travail

Cette table-ronde s’attachera à déterminer les impacts de l’intelligence artificielle sur les secteurs économiques, les entreprises et les travailleurs. Les discussions porteront en premier lieu sur l’impact de l’intelligence artificielle au quotidien dans le travail et sur les emplois et les tâches les plus affectés. La table-ronde examinera ensuite la composante humaine du “machine learning” et les politiques publiques qui peuvent être envisagées pour renforcer cette technologie tout en améliorant la complémentarité homme machine.

Échanges avec la salle

13h15 - Pause

14h30 - Table ronde - Les promesses et les périls du travails sur les plateformes

Les réponses politiques au développement des plateformes digitales qui intermédient le travail et transforment sa nature seront au cœur des discussions de cette table-ronde. Les plateformes sont potentiellement un facteur d’innovation, de création et d’emploi et de flexibilité pour les entreprises et les consommateurs. Mais, selon les régulations nationales des marchés du travail, elles peuvent contribuer à éroder  la relation d’emploi, le financement et le niveau des protections dont bénéficient les actifs dans la majorité des pays avancés.

Échanges avec la salle

16h15 - Pause

16h30 - Table ronde - Politiques socio-fiscales : répondre aux inégalités de revenu et de richesse en Europe

Cette table-ronde débattra des impacts des technologies numériques sur le système fiscal et la protection sociale. Comment les décideurs publics peuvent-ils concevoir un système fiscal qui prenne en compte les disparités croissantes de revenu et de richesse ? Ces inégalités vont-elles continuer à s’accroître ou les gains de productivité du digital peuvent-ils être mieux partagés et redistribués ? Quel rôle la protection sociale peut-elle jouer dans ce processus ? Quelles priorités et quelles ressources peuvent être allouées pour offrir aux individus un haut niveau de protection en matière de minima sociaux, de santé, de retraite, de transition professionnelle, ainsi que des services sociaux de qualité ?

Échanges avec la salle

17h45 - Conclusion par Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé du Numérique

inscription en ligne

En partenariat avec :

Tous nos travaux sur  :