Publié le
Pour une stratégie nationale de l'enfance et de l'adolescence
Pour une stratégie nationale de l'enfance et de l'adolescence
mercredi 04 février 2015
Dans le cadre de la commission enfance et adolescence confiée par le Premier ministre à France Stratégie, une consultation ouverte à l’ensemble de la société civile est organisée en vue de préfigurer la stratégie nationale pour l’enfance et l’adolescence.

Revoir le colloque dans son intégralité

France Stratégie a été missionné par le Premier ministre pour préfigurer la stratégie nationale de la France pour l’enfance et l’adolescence.

Une commission présidée par François de Singly a été installée en décembre 2013. Elle a élaboré un ensemble de principes directeurs et formulé des propositions dessinant un horizon de moyen terme. La commission plaide pour une réunification des différentes dimensions de l’identité de l’enfant et de l’adolescent, tout en respectant les spécificités – la famille n’est pas l’école, l’école n’est pas un mouvement d’éducation populaire, etc. Tous les éducateurs devraient cependant avoir un objectif commun, ce qui engage une perspective de décloisonnement. Sont concernées les politiques publiques qui structurent la vie des enfants et des adolescents (éducation, famille, protection de l’enfance, etc.).

Le rapport les pense ensemble autour d’un fil unificateur, le développement complet pour chaque enfant et adolescent. Favoriser à la fois la formation de soi et le souci de la vie commune s’impose comme une nouvelle responsabilité collective.

Quatre axes imbriqués structurent le rapport :

• Axe I : former un individu relié, « connecté » à autrui

• Axe II : développer les capacités et les talents variés pour se réaliser et s’intégrer dans la société

• Axe III : protéger et accompagner l’autonomisation

• Axe IV : développer l’égalité d’accès aux ressources (de santé, de loisirs, d’éducation, de logement)