Back to

Cécile Jolly

Cheffe de projet

Cécile Jolly travaille sur la prospective des métiers et des qualifications et sur les mutations de l'emploi et relation de travail.

Cécile Jolly est diplômée de Sciences Po Paris, titulaire d’un DEA de Sciences politiques sur le monde arabe (IEP Paris) et d’un MBA à l’ESSEC. Arabisante, elle a commencé sa carrière sur le monde arabe au sein de la Délégation aux Affaires stratégiques (Ministère de la Défense). Elle a rejoint ensuite le Commissariat général du Plan puis le Centre d’analyse stratégique et le CGSP, France Stratégie, placé auprès du Premier ministre, où elle a animé de nombreux groupes de travail et rédigé les rapports qui en sont issus. Au sein du département Travail - Emploi du Centre d’analyse stratégique, elle a coordonné les travaux sur les projections d’emploi à moyen et long terme. Elle est par ailleurs membre du Conseil d’administration de l’association Astrees et a publié un livre préfacé par Corine Lepage sur L’entreprise responsable (éditions du Félin, 2006).

Postes précédents

Années Structure Intitulé du poste
Depuis 2006 CAS - France Stratégie Chef de projet "projections sectorielles d'emploi" et "impact des émergents sur l'emploi et la croissance
2009-2012 Institut de prospective économique du monde méditerranéen (Ipemed) Conseiller scientifique
2003-2006 Commissariat général du Plan Chef de projet "entreprises et développement durable"
1997-2002 Commissariat général du Plan Responsable "Méditerranée et développement"
1993-2000 Délégation aux Affaires étrangères, ministère de la Défense Chargée de mission puis consultante Algérie

Formation

Ecole/Université/Autre Diplôme Année d'obtention
ESSEC Diplôme de Management Général International (MBA court avec spécialisation internationale) 2002
Sciences Po Paris DEA (Master 2) 1992
Sciences Po Paris Diplôme de l'Institut d'études politiques de Paris (Master) 1991
Paris IV-Sorbonne DEUG d'arabe 1991

Publications France Stratégie

Transformation ou révolution du travail ?
Type d'image: 
Image contenu principale (Dimensions 635px * 300px)
Vendredi 20 Avril 2018
Point de vue
Jean Flamand, Cécile Jolly

Transformation ou révolution du travail ?

Depuis trente ans, le travail a été profondément transformé. Et la technologie n’est pas seule en cause.
Dialogue social et protection sociale dans l’économie des plateformes
Type d'image: 
Image contenu principale (Dimensions 635px * 300px)
Mercredi 22 Novembre 2017
Note d'analyse

Dialogue social et protection sociale dans l’économie des plateformes : enjeux et pistes d’action

France Stratégie, Sharers & Workers (réseau sur les transformations du travail liées au numérique et à l’économie des plateformes co-animé par l’Ires et l’Association travail emploi Europe société
Mutations digitales et dialogue social
Type d'image: 
Image contenu principale (Dimensions 635px * 300px)
Vendredi 10 Novembre 2017
Note d'analyse

Mutations digitales et dialogue social

Le 25 avril 2017, France Stratégie a organisé, en partenariat avec ASTREES, un séminaire sur le thème « Mutations digitales et dialogue social ».
Salarié ou indépendant : une question de métiers ?
Type d'image: 
Image contenu principale (Dimensions 635px * 300px)
Jeudi 21 Septembre 2017
Note d'analyse

Salarié ou indépendant : une question de métiers ?

Contrats courts et non-salariat ne sont pas des tendances en voie de généralisation.
Protection sociale et dialogue social dans les plateformes collaboratives
Type d'image: 
Image contenu principale (Dimensions 635px * 300px)
Lundi 12 Juin 2017
Actualités

Protection sociale et dialogue social dans les plateformes collaboratives

France Stratégie poursuit avec Sharers & Workers, réseau sur l'économie collaborative liée au numérique coanimé par l'Ires et l’Association travail emploi Europe société (ASTREES), ainsi
2017/2027 – Repenser la protection des actifs  - Actions critiques
Type d'image: 
Image contenu principale (Dimensions 635px * 300px)
Mercredi 14 Décembre 2016
Publications
Note d'analyse

2017/2027 – Repenser la protection des actifs - Actions critiques

Chômage élevé, parcours heurtés, nouvelles formes d’emploi, les grands défis induits par les mutations du travail exigent de repenser le droit du travail et de la protection sociale, encore trop assis