Publié le mardi 02 décembre 2014
525379769.jpg
525379769.jpg
Les sociétés gagnent à multiplier les exercices de comparaison. Nous sommes désormais habitués à scruter les classements de pays tels qu’ils ressortent des tableaux préparés à cet effet par les organisations internationales ou les think tanks.

Ce cahier d’indicateurs est d’une autre nature : son objectif est de proposer une comparaison croisée de la France et de l’Allemagne, traditionnellement appelées le couple franco-allemand. Il a été élaboré dans le cadre du rapport Réformes, investissement et croissance : un agenda pour la France, l’Allemagne et l’Europe que les ministres français et allemand de l’Économie ont demandé à Henrik Enderlein et Jean Pisani-Ferry de préparer.

Les données fournissent deux messages principaux.

  • La France et l’Allemagne ont significativement divergé au cours de la dernière décennie sur bon nombre de points, principalement le marché du travail, les comptes extérieurs et les finances publiques. L’éducation et les inégalités sont aussi deux domaines où les deux pays se sont écartés de ce qui fut pendant longtemps une évolution parallèle.
  • La comparaison est souvent, mais pas toujours, à l’avantage de l’Allemagne. Dans quelques domaines, la France est à coup sûr en meilleure position, par exemple pour la démographie, les infrastructures et la lutte contre les inégalités.  

Ces indicateurs ont été préparés par une équipe dirigée par Hervé Monange et composée de Quentin Delpech, Véronique Deprez-Boudier, Pierre Douillard, Camille Guézennec, Cécile Jolly, Frédéric Lainé, Rémi Lallement et Nicolas Lorach.

Ce cahier d’indicateurs a été édité par Hervé Monange et Nicolas Lorach, assistés de Sylvie Hurion, Matthieu Jeanneney, Morgane Lapeyre, Élise Martinez et Valérie Senné.

Sommaire

Avant-propos

Démographie - Migrations

Chute des taux de natalité en Allemagne, pas en France

La migration ne fait que compenser le déclin de la population en Allemagne

Une population plus élevée en France qu’en Allemagne en 2060 ?

Éducation - Formation

Dans les deux pays, une population de plus en plus qualifiée

L’Allemagne investit plus sur la formation professionnelle initiale

Des défis communs sur l’éducation

Une maîtrise trop faible des compétences, notamment pour les adultes français

Marché du travail

Plus de personnes en emploi en Allemagne

En fin de scolarité, une transition plus fluide en Allemagne

Dépenses publiques : plus élevées en France, plus ciblées en Allemagne

Le marché du travail allemand : plus de flexibilité interne

Des défis communs relatifs au marché du travail

Compétitivité

La convergence sur le « coin fiscal »

Indice du coût du travail : un ralentissement en Allemagne, spécialement dans les services

Divergence dans l’évolution des coûts salariaux unitaires

Salaires et valeur ajoutée

L’ouverture de l’Allemagne au commerce international s’est accrue plus vite que celle de la France

L’Allemagne est de plus en plus un prêteur au reste du monde

Recherche et innovation

Effort de R & D : une évolution dans l’ensemble plus favorable à l’Allemagne

Performances scientifiques : des tendances globalement similaires

Dépôts de brevets : différences en niveau mais similarité en tendance

Une moindre propension à innover chez les entreprises en France

Jeunes entreprises innovantes : une croissance plus rapide en France

Épargne - Investissement

L’Allemagne épargne, mais l’investissement ne suit pas

La qualité des infrastructures atteinte par la crise

Gaz à effet de serre : la France est en bonne voie, pas l’Allemagne

Structure productive et entreprises

Industrie vs services publics

L’Allemagne a plus d’entreprises de 20 employés ou plus

Les sociétés non financières : plus rentables en Allemagne

Finances publiques et fiscalité

La dépense publique primaire nettement plus élevée en France

Divergence des ratios de dette après 2010

Convergence de la fiscalité sur la consommation, mais pas sur le capital et le travail

Une fiscalité environnementale plus faible en France

Inégalités

En Allemagne, progression du taux de pauvreté et des inégalités

En Allemagne, une dispersion des salaires plus forte