Back to
Document de travail
Publié le
Mercredi 31 Janvier 2018
Le marché du travail français est marqué par une augmentation du nombre de transitions professionnelles depuis trente ans. Un enjeu central pour les politiques publiques est de préparer les actifs à ces mobilités, afin qu’elles soient choisies plutôt que subies et qu’elles s’inscrivent dans des parcours professionnels ascendants. Pour ouvrir le champ des possibles, il faut donc identifier les facteurs facilitant le passage de tel métier à tel autre et en informer les actifs.
Situations de travail, compétences transversales et mobilité entre les métiers

Télécharger la note de synthèse Situations de travail, compétences transversales et mobilité entre les métiers

Télécharger le document de travail Situations de travail, compétences transversales et mobilité entre les métiers

De nombreux travaux insistent aujourd’hui sur l’importance croissante des compétences dites transversales, définies comme des compétences génériques mobilisables dans diverses situations de travail. Pour autant, en pratique, les personnes comme les employeurs ont du mal à définir ces compétences, à les objectiver et à en faire un véritable signal d’employabilité sur le marché du travail.

L’étude ici présentée est innovante à deux titres. Dans un premier temps, elle propose une méthode originale pour identifier ces compétences et aptitudes transversales en partant des situations de travail des salariés. L’enquête Conditions de travail réalisée par la Dares en 2013 comporte en effet de très nombreuses questions décrivant les actes quotidiens de travail des personnes interrogées, à partir desquelles il est possible de dégager 16 situations de travail, plus ou moins présentes dans l’exercice d’un emploi donné : contact avec le public, utilisation d’outils informatiques, travail en équipe, conduite d’un véhicule, travail sous pression, etc. Un traitement particulier doit être fait pour une dimension, celle qui a trait à l’organisation du travail dans laquelle s’inscrit le poste. Sur la base des questions de l’enquête qui la décrivent, on peut faire émerger quatre grands types de postes : les postes relevant d’un travail autonome peu formalisé, qui s’opposent aux postes de type taylorien ; les postes relevant d’un travail autonome mais régulé par des objectifs, qui s’opposent à des postes où le travail est répétitif mais de type artisanal.

En associant à chaque situation de travail des compétences transversales, on peut dès lors classer les métiers selon qu’ils font plus ou moins appel à chacune de ces compétences, donc définir des proximités entre métiers en fonction des compétences transversales mobilisées. Se dessine ainsi une cartographie de 75 familles de métiers à l’aune des compétences transversales qu’elles requièrent. Par exemple, les métiers de coiffeur, d’aide-soignant et d’enseignant ont en commun l’importance du contact avec le public.

Dans un second temps, l’étude procède à une analyse des transitions entre métiers à partir des données de l’enquête Emploi de l’Insee sur 2005-2015. En particulier, elle identifie en première approximation quatre aires de mobilités entre métiers (entre des métiers manuels/techniques, entre des métiers de services, entre des métiers du tertiaire administratif, entre des cadres techniques et des techniciens). Mais surtout, de façon plus fine, elle démontre que, là où la proximité des compétences transversales requises est forte, les transitions professionnelles entre métiers sont plus fréquentes. Par exemple, la proximité de situations de travail, donc de compétences transversales associées, se traduit par un surcroît de flux entre les métiers de caissiers ou de vendeurs et ceux d’employés de l’hôtellerie-restauration, ou encore entre des attachés commerciaux et les professionnels de la communication.

Plus précisément, sur les 16 situations de travail identifiées, 11 contribuent significativement à augmenter les probabilités de transition entre métiers. C’est le cas en particulier du type d’organisation du travail dans lequel s’insère le poste. Certaines dimensions jouent davantage sur les transitions qui s’effectuent au sein d’une même entreprise (travailler en équipe), d’autres sur les transitions d’une entreprise à l’autre (devoir examiner de petits objets ou des détails fins, utiliser des outils informatiques).

La proximité de situations de travail transversales ne suffit évidemment pas à expliquer les flux de mobilité observés entre métiers. D’autres facteurs jouent fortement : le domaine professionnel, qui traduit des compétences spécifiques communes entre métiers ; des effets « frontières », quand il s’agit de passer d’un métier exercé très majoritairement par des hommes à un métier exercé très majoritairement par des femmes (et réciproquement) ou quand des métiers sont géographiquement localisés sur certains territoires.

Au final, cette étude apporte des enseignements nouveaux, importants pour la mise en œuvre de politiques de sécurisation des parcours professionnels tout au long de la vie.

D’une part, chaque famille de métiers se trouve positionnée sur une grille de compétences transversales qui se révèle pertinente en pratique, puisqu’elle permet de rendre compte en partie des transitions professionnelles observées. Une telle démarche, si elle se diffusait aux différents acteurs du marché du travail et aboutissait à la construction d’un référentiel partagé de compétences transversales, contribuerait sans doute à améliorer les processus d’appariement. Elle permettrait en particulier aux employeurs de préciser leurs attentes et leurs besoins, donc les aiderait à objectiver les processus de recrutement.

D’autre part, pour les populations les moins diplômées, les compétences transversales ainsi identifiées apparaissent comme un signal d’employabilité susceptible de compenser leur faible qualification, donc d’accroître la confiance des recruteurs. Leur reconnaissance devrait permettre de mieux sécuriser les parcours professionnels de personnes en difficulté sur le marché du travail, surtout si elles font l’objet d’une certification.

 

 

Situation de travail

Compétences transversales Les métiers les plus concernés

1

Lecture ou rédaction de documents Compétences en expression écrite et compréhension écrite

1. Personnels d’étude et de recherche

2. Cadres de la fonction publique (catégorie A et assimilés)

3. Cadres de la banque et des assurances

4. Professionnels de la communication et de l’information

5. Enseignants

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_lecture_ou_redaction_de_documents.jpg
Type d'image: 
Libre

 

2 Utilisation des outils informatiques Compétences en bureautique et en informatique

1. Ingénieurs de l’informatique

2. Employés de la banque et des assurances

3. Techniciens de l’informatique

4. Cadres de la banque et des assurances

5. Cadres des services administratifs, comptables et financiers

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_utilisation_des_outils_informatiques.jpg
Type d'image: 
Libre

 

3 Contact avec le public Capacité à communiquer
Sens de l'écoute
Sens de la relation client (prise en compte des besoins du client, sens commercial)
Agir dans une relation de service

1. Coiffeurs, esthéticiens

2. Aides-soignants

3. Enseignants

4. Infirmiers, sages-femmes

5. Vendeurs

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_contact_avec_le_public.jpg
Type d'image: 
Libre

 

4 Réponse immédiate à la demande Réactivité

1. Techniciens de la banque et des assurances

2. Dirigeants d’entreprise

3. Employés de la banque et des assurances

4. Employés et agents de maîtrise de l’hôtellerie et de la restauration

5. Maîtrise des magasins et intermédiaires du commerce

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_reponse_immediate_a_la_demande.jpg
Type d'image: 
Libre

 

5 Travail en équipe Capacité à réaliser un travail dans le cadre d'une équipe
Capacité à collaborer avec les autes
Savoir animer une équipe

1. Ouvriers qualifiés des travaux publics

2. Armée, police, pompiers

3. Dirigeants d’entreprise

4. Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiments et travaux publics

5. Aides-soignants

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_travail_en_equipe.jpg
Type d'image: 
Libre

 

6 Encadrement, supervision Savoir encadrer
Capacité à décider
Capacité à fédérer

1. Dirigeants d’entreprise

2. Patrons et cadres d’hôtels, cafés, restaurants

3. Cadres du bâtiment et des travaux publics

4. Cadres des transports et de la logistique

5. Cadres commerciaux et technico-commerciaux

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_encadrement_supervision.jpg
Type d'image: 
Libre

 

7 Procédures de qualité et prise en charge des risques Savoir respecter les règles et consignes
Avoir les bons gestes et réflexes afin d'éviter les risques

1. Ouvriers qualifiés de la mécanique

2. Infirmiers, sages-femmes

3. Ouvriers qualifiés de l’électricité et de l’électronique

4. Ouvriers non qualifiés de la mécanique

5. Techniciens et agents de maîtrise de l’électricité et de l’électronique

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_procedures_de_qualite_et_prise_en_charge_des_risques.jpg
Type d'image: 
Libre

 

8 Efforts physiques Résistance physique
Savoir adopter les gestes et postures adaptées pour éviter les douleurs et ménager son corps

1. Ouvriers qualifiés du gros œuvre du bâtiment

2. Ouvriers qualifiés des travaux publics

3. Maraîchers, jardiniers, viticulteurs

4. Ouvriers qualifiés du second œuvre du bâtiment

5. Ouvriers qualifiés travaillant par formage de métal

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_efforts_physiques.jpg
Type d'image: 
Libre

 

9 Environnement physique contraint

Résistance physique
Savoir adopter les gestes et postures adaptées pour éviter les douleurs et ménager son corps

1. Ouvriers qualifiés du gros œuvre du bâtiment

2. Ouvriers qualifiés des travaux publics

3. Maraîchers, jardiniers, viticulteurs

4. Conduteurs d'engins du bâtiment et des travaux publics

5. Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment et des travaux publics

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_environnement_physique_contraint.jpg
Type d'image: 
Libre

 

10 Conduite d'un véhicule

Utilisation d'un véhicule dans le cadre du travail ou pour les besoins professionnels
(hors déplacement domicile-travail)

 

1. Conducteurs de véhicules

2. Techniciens et cadres de l’agriculture

3. Techniciens et agents de maîtrise du bâtiment et travaux publics

4. Armée, police, pompiers

5. Professionnels de l’action sociale et de l’orientation

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_conduite_dun_vehicule.jpg
Type d'image: 
Libre

 

11 Manipulation ou examen de petits objets Dextérité manuelle

1. Ouvriers qualifiés du textile et du cuir

2. Ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal

3. Ouvriers qualifiés de la réparation automobile

4. Artisans et ouvriers artisanaux

5. Ouvriers qualifiés de la mécanique

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_manipulation_ou_examen_de_petits_objets.jpg
Type d'image: 
Libre

 

12 Attention visuelle ou sonore Capacité à maintenir son attention dans la durée

1. Conducteurs d’engins du bâtiment et des travaux publics

2. Conducteurs de véhicules

3. Artisans et ouvriers artisanaux

4. Ouvriers qualifiés des travaux publics

5. Ouvriers non qualifiés de la mécanique

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_attention_visuelle_ou_sonore.jpg
Type d'image: 
Libre

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_attention_visuelle_ou_sonore.jpg, par fcausse

 

13 Travail sous pression Capacité à travailler sous pression
Capacité à gérer le stress

1. Infirmiers, sages-femmes

2. Aides-soignants

3. Cuisiniers

4. Enseignants

5. Employés et agents de maîtrise de l’hôtellerie-restauration

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_travail_sous_pression.jpg
Type d'image: 
Libre

 

14 Organisation du travail

TRAVAIL RÉPÉTITIF DE TYPE ARTISANAL
Sens des responsabilités, polyvalence, etc.

TRAVAIL AUTONOME QUALIFIÉ
Capacité à résoudre seul
des problèmes techniques
Capacité à faire face à un aléa courant, etc.

TRAVAIL TAYLORIEN
Capacité à suivre un rythme
de travail répétitif, etc.

TRAVAIL AUTONOME PEU FORMALISÉ
Capacité à être autonome, sens des responsabilités, etc.

TRAVAIL RÉPÉTITIF DE TYPE ARTISANAL

1. Employés de maison

2. Assistantes maternelles

3. Agents d’entretien

4. Aides à domicile et aides ménagères

5. Caissiers, employés de libre-service

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_organisation_du_travail-1.jpg
Type d'image: 
Libre

 

 

 

 

TRAVAIL AUTONOME QUALIFIÉ

1. Dirigeants d’entreprise

2. Cadres commerciaux et technico-commerciaux

3. Cadres de la banque et des assurances

4. Ingénieurs de l'informatique

5. Ingénieurs et cadres techniques de l'industrie

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_organisation_du_travail-2.jpg
Type d'image: 
Libre

 

 

 

 

TRAVAIL TAYLORIEN

1. Ouvriers qualifiés de la mécanique

2. Artisans et ouvriers artisanaux

3. Ouvriers non qualifiés des industries de process

4. Ouvriers qualifiés de l'électricité et de l'électronique

5. Ouvriers qualifiés des industries de process

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_organisation_du_travail-3.jpg
Type d'image: 
Libre

 

 

 

 

TRAVAIL AUTONOME PEU FORMALISÉ

1. Assistantes maternelles

2. Employés de maison

3. Personnels d'études et de recherche

4. Enseignants

5. Cadres de la fonction publique

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_organisation_du_travail-4.jpg
Type d'image: 
Libre

 

15 Charge émotionnelle Capacité à maîtriser ses émotions
Capacité à prendre du recul

1. Infirmiers, sages-femmes

2. Professionnels de l’action sociale et de l’orientation

3. Médecins et assimilés

4. Aides-soignants

5. Armée, police, pompiers

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_charge_emotionnelle.jpg
Type d'image: 
Libre

 

16 Changements organisationnels Capacité d'adaptation

1. Professionnels de la communication et de l’information

2. Techniciens de la banque et de l’assurance

3. Employés de la banque et de l’assurance

4. Ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal

5. Ouvriers qualifiés de la mécanique

Cliquez sur l'image

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_changements_organisationnels.jpg
Type d'image: 
Libre

 

 

Sécuriser les parcours professionnels grâce aux compétences transversales

Sécuriser les parcours professionnels grâce aux compétences transversales - infographie

 

Télécharger la note de synthèse Situations de travail, compétences transversales et mobilité entre les métiers

Télécharger le document de travail Situations de travail, compétences transversales et mobilité entre les métiers

Publication réalisée en partenariat avec Pôle Emploi

Les opinions exprimées dans ces publications engagent leurs auteurs
et n'ont pas vocation à refléter la position du gouvernement.

Auteurs

Frédéric Lainé
Lainé
Frédéric
Anciens auteurs de France Stratégie
Tous nos travaux sur  :