Skip to main content

Les publications

Les documents de travail

Document de travail (2012 - 11) - Changements au sein des entreprises et risques psychosociaux pour les salariés

Document de travail (2012 - 11) - Changements au sein des entreprises et risques psychosociaux pour les salariés

21/12/12

Si la problématique de la santé au travail est ancienne dans le débat public, celle du risque psychosocial est plus récente. L’une des questions est comment mieux appréhender les conditions dans lesquelles ce risque peut apparaître et quels sont les outils disponibles pour en effectuer une mesure.

Le rapport Nasse et Légeron et, à sa suite, le collège Gollac ont fourni des indications sur la manière de construire de tels outils. Ce document de travail a pour objet d’élaborer des indices de risque psychosocial à partir de données d’enquête et d’analyser dans quelle mesure un changement organisationnel (ou technologique) dans une entreprise induit un risque psychosocial pour les salariés. Si notre étude conclut à la réalité du lien entre changements organisationnels ou technologiques et risques psychosociaux, elle note que ce lien est d’autant plus fort que le changement est perçu par les salariés.

Ainsi, lorsque les changements organisationnels sont mesurés au niveau des entreprises (c’est-à-dire à partir des changements déclarés par les entreprises), le lien avec les risques psychosociaux est quasi-inexistant, sauf pour la dimension « Exigences du travail » (qui décrit la quantité de travail, la pression temporelle, la complexité du travail et la difficulté de conciliation entre travail et hors travail).

Cette différence de point de vue entre les effets des changements déclarés par les entreprises et par les salariés, peut se comprendre si l’on considère que les salariés ne déclarent que les changements qui jouent sur eux. Si l’on estime que ce sont les changements déclarés par les entreprises qui doivent être pris en compte, alors notre étude conclut qu’à court terme les changements organisationnels ne jouent que sur la dimension « Exigences du travail » et qu’à moyen terme, ils ne jouent plus du tout. Cependant des changements organisationnels permanents ont un effet cumulatif qui joue plus fortement sur les risques psychosociaux des salariés.


  • Mots clés : Risques psychosociaux ; Changements organisationnels ; Outils de gestion ; Appariement sélectif.
  • Auteurs : Marc-Arthur Diaye en collaboration avec Azza Aziza-Chebil et Éric Delattre
  • N°2012-11, décembre 2012