Back to
Actualités
Publié le
Lundi 24 Octobre 2016
La deuxième séance du groupe de travail sur l'insertion professionnelle des jeunes était dédiée au thème : Les transitions entre la formation et l'emploi : quels sont les obstacles et facteurs de réussite ?
Concertation en faveur de l'insertion professionnelle des jeunes

PLAN POUR ANALYSER CES ENJEUX

Une professionnalisation croissante du système éducatif :

  • Croissance du cumul emplois, avec davantage de professionnalisation intégrée
  • Un cumul qui renvoie surtout à de l’apprentissage
  • Une diversification de l’apprentissage vers le supérieur
  • L’apprentissage favorise l’insertion dans l’emploi, encore davantage dans le cas des moins diplômés
  • Une professionnalisation qui n’est pas pleinement exploitée notamment pour les moins diplômés

Mais le problème ne réside pas que dans le degré de professionnalisation du système éducatif :

  • Un noyau persistant de jeunes en grande difficulté
  • Le poids déterminant du diplôme initial
  • Une relation formation/emploi à repenser
  • Un capital social encore déterminant

Alberto Lopez, directeur du CEREQ, a présenté des éléments susceptibles de renforcer la sécurisation des transitions entre formation et emploi.