Back to
Événements
Publié le
Mercredi 21 Septembre 2022
Jeudi 13 Octobre 2022
12h30 à 13h30
La population française vieillit. Et la tendance devrait s'accélérer avec l'allongement de l'espérance de vie et l'arrivée aux âges élevés des baby-boomers. Un tiers de la population aura plus de 60 ans en 2040 contre un quart aujourd'hui. Un choc démographique qui peut mécaniquement mettre à mal le financement de notre système de protection sociale.

Inscrivez-vous à la webconférence

 

La santé et les retraites comptent en effet pour trois quarts des dépenses de protection sociale. Or les plus de 60 ans en sont les principaux «consommateurs» alors que le financement de ces dépenses repose encore largement sur les 20-59 ans.

Faut-il pour autant s'attendre à une faillite du système ? A priori non.
Un exercice de simulation original montre que le choc démographique à venir est du même ordre de grandeur que celui que notre protection sociale a absorbé ces vingt dernières années. Et les réformes des retraites déjà engagées par le passé devraient absorber les trois quarts du choc à venir d'ici 2040.

Vous doutez ? Vous voulez en savoir davantage : sur la méthode utilisée, la situation chez nos voisins européens, le rapport avec les projections du Conseil d'orientation des retraites (COR)... ?

Venez en discuter avec Pierre-Yves Cusset lors de notre webconférence.

Webconférence animée par Céline Mareuge, journaliste à France Stratégie.