Back to
Événements
Publié le
Vendredi 05 Juin 2020
Vendredi 19 Juin 2020
10h00 à 12h00
Quelle boussole comptable faut-il se donner pour élaborer des politiques publiques cohérentes avec nos objectifs de soutenabilité à long terme ?
Compte rendu
Date de publication: 
Mardi 07 Juillet 2020

Tout ce qui compte ne peut être comptabilisé même si d’importants progrès ont été effectués ces dernières années pour intégrer des indicateurs non monétaires dans l’élaboration des politiques publiques, notamment en matière environnementale. La crise nous rappelle combien l’état de notre système de santé, la sécurité alimentaire, la qualité des liens sociaux ou des interactions humains-nature sont essentiels pour notre bien être voire notre survie, mais leur comptabilisation reste complexe tant ces phénomènes sont muldimensionnels et souvent inter reliés.

Comment mesurer les différentes dimensions des (in)soutenabilités pour prendre les bonnes décisions ? En particulier, comment les articuler avec la comptabilité nationale ? Que peut apporter la comptabilité d’entreprise à cette réflexion ? Comment s’appuyer sur les méthodologies développées dans le calcul socio-économique préalable aux investissements? Et in fine en quoi cette comptabilité soutenable permettrait-elle d’élaborer des politiques publiques soutenables ?

Pour répondre à ces questions, ont été invités à débattre Dominique Méda, professeure de sociologie, directrice de l'Irisso (Paris Dauphine-PSL), Didier Blanchet, directeur des Etudes et synthèses économiques à l’Insee, Alexandre Rambaud, enseignant-chercheur à AgroParisTech-CIRED et co-responsable de la chaire Comptabilité écologique (AgroParisTech, Université Paris-Dauphine, Université de Reims), et Jean Paul Nicolaï, directeur du programme évaluation au Secrétariat général pour l’investissement (SGPI). Cédric Audenis, commissaire général adjoint de France Stratégie, a introduit le débat.

consultez la problématique détaillée

Sur le même sujet, consultez l'article d'Alexandre Rambaud et de Clément Feger "Transformer nos systèmes comptables pour se réorganiser avec ce qui compte (vraiment)" publié dans The Conversation.

Aussi, nous vous conseillons la lecture de l'article de Didier Blanchet, de l'Insee "– X % de quoi ? Quelle mesure de l’activité pendant la crise, quelle(s) mesure(s) pour l’après-crise", publié sur le Blog de l'Insee.

Tous nos travaux sur  :