Back to
Débats
Publié le
Mardi 21 Août 2018
Mardi 16 Octobre 2018
08h30 à 13h00
Dans le cadre des travaux préparatoires conduits par le Haut-commissaire à la réforme des retraites (HCRR), le réseau Sharers & Workers et France Stratégie organisent en partenariat un séminaire autour de la prise en compte des formes d’emploi émergentes dans la définition d’un nouveau système universel de retraite.

La réforme des retraites prévue en 2019, avec une mise en place progressive au-delà de 2020, a pour objectif un système universel garantissant les mêmes droits, pour chaque euro cotisé, quel que soit le statut d’emploi. Elle vise à prendre en compte la mobilité, la diversité des parcours professionnels et le développement de nouvelles formes d’emploi. Les évolutions envisagées sont notamment le passage d’un système déterminé par les statuts professionnels à un système par répartition commun à tous les actifs, avec une retraite unique versée par individu sur la base d’un compte personnel de carrière géré en points ou comptes notionnels.

Le débat « Nouvelles formes d’emploi et retraite : Quels enjeux ? Quelles réponses adaptées ? » vise à préciser les enjeux des mutations des formes et trajectoires d’emploi pour le système de retraite, ainsi qu’à susciter un échange sur les réponses à leur apporter.

Fragmentation accrue des parcours professionnels, alternance ou simultanéité de statuts, poly-activité, diversification et variabilité des sources de revenus –  plus souvent associés à de moindres rémunérations et/ou à de moindres protections – sont des tendances qui affectent d’ores et déjà la couverture retraite de certains travailleurs.

Des phénomènes plus émergents sont également susceptibles de prendre de l’ampleur dans les années à venir, en lien notamment avec la transformation numérique. A l’horizon 2030-2040, des formes de travail salarié ou indépendant, plus intermittentes ou fragmentées, sont susceptibles de progresser en lien avec le développement des plateformes digitales  mais également de nouveaux intermédiaires numériques du travail dont les clients finaux sont des entreprises ou des professionnels et, plus généralement, de nouvelles modalités de « plateformisation » des entreprises traditionnelles.

Quels enseignements en matière de retraite peut-on tirer ou anticiper des difficultés que rencontrent les individus avec des parcours professionnels non standards, notamment en tant qu’indépendants ? Quels sont les paramètres ou dispositifs de retraite qui doivent plus particulièrement retenir l’attention  (assiette et taux de cotisations, règles de calcul des pensions, minimum contributif, etc.) ?

Durant ce séminaire participatif, une soixantaine d’acteurs de différents horizons – acteurs publics et privés du monde de l’entreprise,  des plateformes, experts des retraites, représentants de la société civile organisée, d’organisations professionnelles, syndicales, patronales – se rencontreront pour discuter des enjeux des mutations des formes et trajectoires d’emploi pour le système de retraite et des réponses à leur apporter.

Pour des éléments documentaires sur les effets des évolutions du marché du travail et des formes d’emploi sur les droits à la retraite, voir le dossier du Conseil d’orientation des retraites.

Sur invitation uniquement  - Pour toute information, contactez : Odile.chagny@ires.fr

Tous nos travaux sur  :