Back to
Publications
Document de travail
Publié le
Jeudi 21 Juillet 2016
Avec des contrats de courte durée et des prises de poste souvent rapides, les travailleurs saisonniers sont confrontés avec encore plus de force aux difficultés que rencontrent de nombreux salariés notamment en termes de sécurisation des parcours professionnels. De ces spécificités découle un autre inconvénient : on ne sait pas combien de personnes sont concernées par le travail saisonnier en France. Répondre à cette question est pourtant un enjeu essentiel pour mettre en place des dispositifs de politiques publiques adaptés.
 L'emploi saisonnier : enjeux et perspectives

Des dispositifs existent dans certains territoires ou dans certaines branches professionnelles afin de sécuriser les parcours des saisonniers, améliorer leurs conditions de travail, leurs conditions de vie (notamment l’accès au logement), leur assurer l’accès à la formation, etc. Le développement de ce type de dispositifs nécessite une connaissance approfondie des travailleurs saisonniers et des entreprises qui les emploient. Actuellement, aucune étude, aucun dispositif administratif ou statistique ne permet de connaître au niveau national combien de personnes précisément sont concernées par le travail « saisonnier ».

Plusieurs difficultés peuvent expliquer cela. Tout d’abord, de nombreux types de contrats permettent d’employer des « saisonniers ». Il est possible d’embaucher une personne en CDD pour motif saisonnier, mais, dans la pratique, les employeurs peuvent recourir au CDD d’usage, contrat intérimaire, contrat de vendange, etc. — ce qui fait qu’on ne peut restreindre l’observation des emplois saisonniers aux seules personnes recrutées en CDD pour motif saisonnier. De plus, la quasi-totalité des activités et des territoires peut avoir recours à des travailleurs saisonniers. Enfin, certains contrats étant très courts, il est nécessaire pour identifier les emplois saisonniers, de disposer d’informations inframensuelles. Se pose également la question de savoir ce que l’on souhaite compter : le nombre de contrats saisonniers, le nombre d’emplois saisonniers, le nombre de personnes qui ont eu un emploi saisonnier dans l’année, le nombre d’heures travaillées par ces saisonniers, etc.

À partir des travaux menés et des informations collectées par le groupe de travail que France Stratégie anime dans le cadre du Réseau Emplois Compétences, on peut estimer a minima à 500 000 le nombre d’emplois saisonniers en France, 600 000 si l’on y ajoute les emplois de vendanges, voire 700 000 si l’on intègre ceux de la fonction publique territoriale. Ces estimations ne sont que des ordres de grandeur, mais elles montrent que la place des emplois saisonniers en France est loin d’être négligeable. Par ailleurs, les études qualitatives disponibles mettent en avant la forte diversité des situations des « saisonniers ». Ce terme rassemble aussi bien des « jeunes » qui peuvent n’occuper un emploi saisonnier qu’une seule fois au cours de leur parcours, que des « saisonniers professionnels » pour qui ces emplois constituent un mode de vie pouvant être contraint.

Le Réseau Emplois Compétences est un réseau d’observation et de prospective des emplois et des compétences réunissant des représentants issus des observatoires prospectifs des métiers, des qualifications et des compétences, des observatoires régionaux emploi-formation, de l’État, des partenaires sociaux, des régions, des organismes producteurs de travaux d’observation et de prospective. Sa création a été actée lors de la deuxième conférence sociale pour l’emploi qui s’est tenue le 20 et 21 juin 2013[1].

dt-emploi-saisonnier-graph-7.jpg
Type d'image: 
Libre

dt-emploi-saisonnier-graph-7.jpg, par fcausse


[1] http://www.strategie.gouv.fr/travaux/presentation-reseau-emplois-competences

Auteurs

Sandrine Aboubadra-Pauly
Sandrine
Aboubadra-Pauly
Travail, emploi, compétences
Lucie D'Artois
Lucie
D'Artois
Anciens auteurs de France Stratégie
Nicolas Le Ru
Type d'image: 
Libre
Nicolas
Le Ru
Travail, emploi, compétences
Tous nos travaux sur  :