Publié le mardi 28 avril 2015
Les metiers en 2022 remise du rapport
Les metiers en 2022 remise du rapport
Le nouvel exercice de prospective nationale des métiers et des qualifications, "Les Métiers en 2022", présenté dans cet ouvrage, met en perspective les grandes évolutions qui contribueront à façonner l’emploi et le marché du travail dans les années à venir.

Pour accompagner les transformations du travail et de l’emploi induites par les mutations démographiques, technologiques et économiques de ces dernières décennies, et pour mieux en appréhender les enjeux, des travaux de prospective des métiers et qualifications ont été conduits et renouvelés depuis une quinzaine d’années, à la demande du Premier ministre, par le Commissariat général du Plan puis par  France Stratégie et par la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares).

Le troisième exercice de prospective, mené dans le cadre du groupe Prospective des métiers et qualifications (PMQ) au cours des années 2008-2014, s’est attaché à examiner les perspectives d’évolution des ressources en main-d’oeuvre et de l’emploi par métier à l’horizon 2022. Il en résulte un outil qui peut tout à la fois nourrir les travaux de programmation des formations, éclairer les choix individuels, permettre une meilleure anticipation des mutations économiques et fournir des informations susceptibles d’améliorer la fluidité du marché du travail. La publication de ces résultats constitue une responsabilité importante vis-à-vis de tous les utilisateurs potentiels, qui doivent être conscients de l’incertitude qui entoure ces projections. L’exercice s’est déroulé dans un contexte macroéconomique dominé par les conséquences d’une crise économique et financière d’une ampleur exceptionnelle, et sur le plan démographique par l’accélération des sorties de la vie active des générations issues du baby-boom.

Les nombreux départs en fin de carrière dans les prochaines années peuvent être anticipés avec un niveau d’incertitude relativement réduit, dans la mesure où les projections s’appuient sur les pyramides des âges propres à chaque métier. En revanche, compte tenu des incertitudes qui entourent les révisions de retour à la croissance et les évolutions technologiques, les projections d’emplois sont plus fragiles. C’est la raison pour laquelle, cet exercice de prospective des métiers est décliné selon trois scénarios macroéconomiques pour les prochaines années : un scénario central correspondant à une sortie de crise progressive, contrainte par l’ajustement des finances publiques, un scénario « de crise » envisageant une dégradation tendancielle de la compétitivité, et un scénario « cible » de rebond de l’économie française.

Au-delà de l’analyse des effets différenciés de ces trois scénarios macroéconomiques, les travaux ont permis d’identifier plusieurs tendances structurelles qui gouvernent les évolutions en cours et à venir : tertiarisation et féminisation de l’emploi et polarisation de l’emploi vers les deux extrémités de l’échelle des qualifications, au détriment des métiers intermédiaires.

Le présent rapport, réalisé conjointement par France Stratégie et la Dares, est l’aboutissement d’une intense collaboration entre les deux institutions, tant en termes de méthodologie, de cadrage macroéconomique que d’analyse fine des évolutions des métiers et des qualifications. Ce fut notamment le cas lors de l’actualisation des projections réalisée pour mieux prendre en compte le retournement conjoncturel observé en 2011. Ce rapport est également le fruit d’échanges nourris avec de nombreux acteurs économiques tout au long des travaux. Plus de soixante-dix interventions sont ainsi venues enrichir les projections et analyses du groupe PMQ.

Alors que ces travaux connaissent ici leur point d’achèvement, nous tenons à remercier l’ensemble des membres du groupe Prospective des métiers et qualifications qui ont su partager leur connaissance précieuse des différentes thématiques examinées dans le rapport. Nous remercions également les institutions qui ont accepté que certains de leurs membres s’investissent dans cette réflexion collective, notamment l’Insee, la Direction générale du Trésor, le Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Céreq), la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), Pôle emploi, le Conseil d’orientation des retraites (COR) ainsi que de nombreux observatoires prospectifs des métiers et qualifications de branches et les observatoires régionaux emploi formation (Oref).

Œuvre collective et désormais inscrite dans la durée, les travaux de Prospective des métiers et qualifications s’imposent comme un outil de référence : ils vont se poursuivre sur la base des enseignements des évaluations des exercices précédents.

  • Président du comité d'orientation
    Jean-François Colin
  • France Stratégie
    Sandrine Aboubadra
    Cécile Jolly
    Frédéric Lainé
  • Dares
    Julie Argouarc'h
    Sabine Bessière

Infigraphie : les métiers en 2022, par France Stratégie - Spin Tank