Back to
Débats
Publié le
Vendredi 12 Avril 2019
À l’heure de la digitalisation et de l’intelligence artificielle, quel rôle jouent les plateformes de micro-tâches dans la transformation du travail ?

France Stratégie, en collaboration avec la MSH Paris-Saclay, organise une conférence internationale à Paris, le 13 juin 2019, suivie d’un séminaire fermé (uniquement sur invitation) de International Network on Digital Labor (INDL) le 14 juin. Elle sera l’occasion d’entendre des témoignages de micro-travailleurs et d’entreprises / plateformes qui les recrutent, de présenter les résultats des enquêtes nationales et internationales sur ces formes émergentes d’emploi et d’en débattre avec des experts académiques et institutionnels, français et étrangers.

Après Uber, Deliveroo et autres services à la demande, le micro-travail est une nouvelle facette du travail intermédié par les plateformes numériques. Des services sur Internet ou sur mobile proposent à des foules d’individus de réaliser, pour le compte de commanditaires, des petites tâches standardisées et répétitives, en contrepartie d'une rémunération allant de quelques centimes à quelques euros par tâche. Celles-ci nécessitent en général de faibles qualifications : prendre une photo dans un magasin, reconnaître et classer des images, transcrire des bouts de texte, mettre en forme un fichier électronique… Malgré leur simplicité apparente, ces micro-tâches réalisées par des millions de personnes dans le monde, servent notamment à créer les bases de données nécessaires au calibrage et à l’« entraînement » d’algorithmes et d’intelligences artificielles.

Au niveau international Amazon Mechanical Turk est la plus connue des plateformes de micro-travail. En France et dans les pays francophones d’Afrique, d’autres plateformes attirent un nombre croissant de travailleuses et travailleurs, pour compléter leur revenu primaire, voire pour y suppléer. Quelle est l’ampleur du phénomène ? Comment reconnaître, organiser et réguler cette nouvelle forme de travail ? Comment, finalement, s’articule-t-elle avec les formes traditionnelles de l’emploi ?

Les présentations et les débats se dérouleront en français et en anglais, avec traduction simultanée.

Programme :

9h - Accueil et Introduction

9h15-10h45 - Session 1 : Quels enjeux du microtravail ? Intelligence artificielle, science et marché

11h-12h30 - Session 2 : Le microtravail en France: résultats de l’étude DIPLAB 2018

13h45-15h15 - Session 3 : À la rencontre des micro-travailleurs

15h30-17h - Session 4 : Micro-travail, plateformes et emploi : perspectives globales


Microwork platforms: a challenge for artificial intelligence, a challenge for employment?

In the wake of digitalization and artificial intelligence, what role do microtasking platforms play in the transformation of work?

France Stratégie, in collaboration with MSH Paris-Saclay, convene a two-day international conference in Paris on June 13, 2019, followed by the first INDL (International Network on Digital Labor) PhD workshop on June 14 (by invitation only). The event will include a "meet the microworkers" panel on June 13, where workers, platform owners and client companies will take the stage. There will also be presentations of the results of national and international surveys on these emerging forms of work, and discussions with French and international academic and institutional experts, as well as worker representatives.

After Uber, Deliveroo and other on-demand services, microwork is a new form of labor mediated by digital platforms. Internet and mobile services recruit crowds to perform small, standardized and repetitive tasks on behalf of corporate clients, in return for fees ranging from few cents to few euros. These tasks generally require low skills: taking a picture in a store, recognizing and classifying images, transcribing bits of text, formatting an electronic file... Despite their apparent simplicity, these micro-tasks performed by millions of people around the world, are crucial to create the databases needed to calibrate and "train" artificial intelligence algorithms.

Internationally, Amazon Mechanical Turk is the most widely known micro-work platform. In France and in French-speaking Africa, other platforms are attracting a growing number of workers to supplement or even substitute for their primary income. How widespread is the phenomenon? How to recognize, organize and regulate this new form of work? How, finally, does it relate to traditional forms of employment?

Presentations and discussions will be held in French and English, with simultaneous translation.

Program :

9:00 - Welcome and introduction

9:15-10:45 - Session 1 : Why microwork matters ? Artificial intelligence, science and markets

11:00-12:30 - Session 2 : Microworking in France: results of the 2018 DIPLAB survey

13:45-15:15 - Session 3 : Meet the microworkers

15:30-17:00 - Session 4 : Platform, microwork and employment: global perspectives


Avec notamment la participation de / Conference speakers include :

Inscription en ligne

En partenariat avec :

msh-picto-h.jpg
Type d'image: 
Libre

 

 

 

 

 

Tous nos travaux sur  :