Publié le vendredi 20 février 2015
Les divergences sociales en Europe après la crise
Les divergences sociales en Europe après la crise
En contradiction avec l’objectif européen de convergence, un phénomène de divergences sociales et d’emploi est observé entre Etats membres, particulièrement de la zone euro, depuis la crise.

Les évolutions récentes en matière sociale et d’emploi en Europe ne sont plus caractérisées par une convergence progressive des situations entre les États membres, contrairement à ce qui s’observait jusqu’à la crise. Depuis 2008, les pays du Nord ainsi que certains pays de l’Est se sont montrés plus résistants face à la crise que les pays du Sud de l’Europe, engagés dans un processus d’ajustement aux résultats incertains. Les écarts se creusent dans plusieurs domaines – le niveau de richesse des États, l’emploi, la pauvreté, la situation de la jeunesse.

Ce phénomène de divergence sociale s’explique en partie par la trajectoire non soutenable des pays du Sud dans les années 2000 : la convergence sociale apparente – évolution des salaires, niveau de dépenses sociales publiques, taux de chômage – s’est produite parallèlement à un recul de la productivité globale des facteurs et à une divergence réelle entre les économies du Sud et du Nord de la zone euro. Depuis 2010, l’impact différencié des plans d’ajustement a contribué à creuser les écarts de performances sociales entre ces pays, sans que soient redéfinis les fondements d’une convergence réelle des économies.

Niveaux de richesse par habitant en Europe : écarts à la moyenne européenne, 1998-2016
RNB par habitant en euros courants (base 100 = UE-28)

graphique-na25.jpg

graphique-na25.jpg, par fcausse

 

Sommaire de la Note d'analyse - Les divergences sociales en Europe après la crise

  • Divergences sociales et d'emploi
  • Les stratégies de sortie de crise ont-elles accru les divergences sociales ?
  • Auteurs : Marine Boisson-Cohen, Céline Mareuge, David Marguerit, France Stratégie et Bruno Palier, directeur de recherche du CNRS à Sciences Po (Centre d’études européennes - CEE), co-directeur du Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP) et conseiller scientifique à France Stratégie.