Back to
Actualités
Actualités
Publié le
Vendredi 01 Mars 2019
L’ensemble des études dont le lancement est envisagé en 2019 a un thème commun : permettre à la France d’avoir un modèle de développement soutenable dans toutes ses dimensions – économie, société, finances publiques, territoires et, bien sûr, environnement.
Programme de travail 2019 de France Stratégie

Téléchargez le programme de travail 2019 de france stratégie

L’impératif de la transition écologique impose en effet d’agir rapidement. Dans le cas de la France, pour espérer atteindre la neutralité carbone à horizon 2050, il faudra avoir considérablement  transformé notre économie et nos modes de vie dès 2030, ce qui suppose d’engager des actions concrètes à court terme, c’est-à-dire à l’horizon de la fin de ce quinquennat, et de les inscrire dans une programmation de moyen terme.

Cependant, cette soutenabilité environnementale ne sera pas atteinte si la transformation d’ampleur à opérer sur notre modèle productif ne va pas de pair avec un souci de soutenabilité économique, sociale et territoriale.

Ce contexte renouvelle le rôle de la puissance publique, qui doit promouvoir, avec une visée de long et très long termes, un cadre de cohérence pour les efforts de l’ensemble des acteurs, et contribuer à la mise en place immédiate et au long cours des bonnes incitations à agir. Le rôle de la puissance publique, pour pouvoir s’exercer pleinement, suppose en outre une trajectoire soutenable des finances publiques.


Les études que France Stratégie se propose de lancer en 2019 se déclinent en six têtes de chapitre :

  • réussir la transition écologique vers un modèle de développement durable
  • adapter le système productif aux défis du XXIe siècle
  • renforcer l’efficacité et l’efficience des politiques publiques
  • faire baisser structurellement le chômage
  • anticiper l’avenir du travail et de son organisation
  • viser un développement harmonieux et diversifié des territoires

À chaque fois, après un bref constat, est présentée une liste d’études qui pourront être lancées en 2019, étant entendu que l’exercice verra également l’aboutissement de projets lancés  antérieurement.