Back to
Événements
Publié le
Vendredi 24 Septembre 2021
Mercredi 13 Octobre 2021
09h00 à 12h00
Qu’elles soient à dominante sanitaire, économique, écologique, politique, sociale - et bien souvent multidimensionnelles - les crises ont des effets sur l’espace, sur son aménagement, nos perceptions, et sont l’occasion de remises en question de ses usages. Les territoires, en tant que construction et objet des politiques publiques de l’espace, sont en première ligne lorsqu'il s'agit de gérer et d'amortir les effets d'une crise. Celle que nous venons de subir l'a illustré, mais également celles qui s’annoncent, tant elles vont se traduire par des transformations concrètes de nos espaces de vie et de travail.
Compte rendu
Date de publication: 
Mardi 19 Octobre 2021

Ces crises économiques, sanitaires ou climatiques, quand nos territoires y sont confrontés, révèlent tant leur vulnérabilité que leur capacité de résilience. Qu'il s'agisse d'alimentation, de mobilité, de travail, d'habitat ou d'adaptation aux changements climatiques, comment les défis des soutenabilités réinterrogent notre rapport à l’espace ? Et, au-delà, comment questionnent-ils la notion de territoire ainsi que les enjeux de gouvernance et de moyens sous-jacents ?

Pour éclairer ces enjeux, nous nous sommes intéressés à deux exemples de politique de gestion de crise avant de questionner plus généralement les échelles et les outils à employer face au renouvellement des préoccupations d’aménagement du territoire.

Programme de la webconférence

9h00 - Accueil

Par Sandrine Cadic, cheffe de projet à la Plateforme RSE, France Stratégie, membre de l’équipe projet du séminaire Soutenabilités.

9h10 - Introduction : Les crises, révélatrices d’insoutenabilités spatiales

Par Magali Reghezza-Zitt, géographe à l’ENS et membre du Haut Conseil pour le Climat

9h30 - Table ronde 1 : Nos « territoires » vulnérables ? Repenser les politiques publiques de l’espace à partir de deux études de cas 

Regards croisés sur deux exemples de politique de gestion de risques et de crises par des acteurs locaux : le quartier de Matra à Romorantin dans le Loir-et-Cher et du bassin minier du nord de la France. 

Animé par Sandrine Cadic, cheffe de projet à la Plateforme RSE, France Stratégie. 

Avec

  • Éric Daniel-Lacombe, architecte en charge de l'aménagement du quartier de Matra ;
  • Thérèse Placek, directrice de projet – équipe d’appui Mission engagement pour le renouveau du bassin minier ; 
  • Laïla Jrondi, directrice Renouvellement urbain à la Communauté d'agglomération Lens-Liévin ;
  • Patrick Soulé, directeur adjoint de la Direction générale de la prévention des risques ;
  • Jean-Louis Subileau, urbaniste – aménageur, directeur de la société Une Fabrique de la Ville. 

Échange avec Magali Reghezza-Zitt, géographe à l’ENS et membre du Haut Conseil pour le Climat

10h40 – Table ronde 2 : Vers un nouvel aménagement du territoire : quels échelles, outils, et acteurs pour une approche soutenable et renouvelée de l’espace ? 

Animation : Émilien Gervais, chargé de mission territoires, France Stratégie

Avec

  • Serge Bossini, président du Conseil scientifique et technique du Cerema (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement) ;
  • Olivier Bouba-Olga, chef de service études et prospective au sein de la direction de l’intelligence territoriale et de la prospective de la région Nouvelle-Aquitaine ;
  • François Philizot, préfet et président du Conseil d’Orientation de l’Observatoire des territoires.

11h50 – Synthèse et Conclusion 

Par Magali Reghezza-Zitt, géographe à l’ENS et membre du Haut Conseil pour le Climat

Tous nos travaux sur  :