Back to
Publications
Etude
Publié le
Mardi 13 Janvier 2015
Anticiper les mutations économiques et les évolutions des métiers et des compétences constitue un enjeu majeur. En région, le pilotage et l'orientation de l'offre de formation sont de plus en plus alimentés par les démarches de prospective des métiers et des qualifications (PMQ). Au-delà des éléments de cadrage qu'elles fournissent, elles sont un outil au service de la concertation dans un domaine où la gouvernance est partagée entre différents acteurs.
Prospective des métiers et des qualifications, un outil pour renforcer la concertation régionale

La prospective des métiers et des qualifications, un outil pour renforcer la concertation régionale

Ce dernier Bref du Céreq souligne l’importance des démarches de prospective des métiers et qualifications dans le cadre des politiques régionales de formation. Ce travail a été mené dans le cadre d’une convention entre le Céreq et le commissariat général à la stratégie et à la prospective (France Stratégie). L’objectif de ces travaux est d’enrichir les méthodologies pour la prospective métier qualification au niveau régional.

Avec le renforcement de la décentralisation, les Régions mettent en œuvre et construisent les politiques publiques de formation professionnelle initiale et continue. Le pilotage de la carte des formations professionnelles revient à la Région après concertation avec les autorités académiques. Pour les acteurs régionaux, anticiper les mutations économiques et les évolutions des métiers et des compétences constitue un enjeu majeur.

Le pilotage et l'orientation de l'offre de formation sont de plus en plus alimentés par les démarches de prospective des métiers et des qualifications (PMQ). Comme, en Île-de-France, où la carte des formations et son évolution sont déterminées par les orientations conjointes État-Région. Pour les élaborer, l'observatoire régional, la Région et les autorités académiques croisent systématiquement des projections de postes à pourvoir par métier et d’autres indicateurs éclairant le marché du travail à court-terme, la relation formation-emploi et l’insertion des jeunes débutants. L’académie d’Aix-Marseille, pour sa part, réalise des diagnostics au niveau infra régional pour structurer le dialogue avec le niveau local et les établissements.

Au-delà des éléments de cadrage, les démarches de PMQ  sont un outil au service de la concertation dans un domaine où la gouvernance est partagée entre différents acteurs. La prospective régionale nécessite des regards croisés sur la démographie, l’appareil productif, l’emploi et l’offre de formation. Elle impulse également des confrontations entre experts, statisticiens, opérationnels et décideurs. Un dialogue est instauré entre branches professionnelles et instances régionales en charge de la formation ou du développement économique.

Les démarches de PMQ peuvent permettre d’élargir la réflexion sur le pilotage de l’offre de formation en distinguant et en articulant les deux registres complémentaires que sont la formation initiale et la formation continue.

Auteurs

Frédéric Lainé
Lainé
Frédéric
Anciens auteurs de France Stratégie
Aline Valette-Wursthen, Céreq