Publié le jeudi 08 janvier 2015
Bernard Maris
Bernard Maris
Par Jean Pisani-Ferry, commissaire général de France Stratégie.

Bernard Maris était un homme comme on en rencontre peu. A l’écart des doctrines et des certitudes, il était l’acteur d’une réflexion critique par méthode aussi bien que par conviction. Ennemi des tabous et des idées reçues, il était aussi animé par la volonté d’expliquer et de dialoguer et s’attachait sans relâche à soumettre ses idées à la controverse. Trop curieux d’esprit pour se limiter aux apports d’une seule discipline, il restait en même temps un économiste soucieux de cohérence.  Son élégance intellectuelle et sa chaleur personnelle lui valaient l’amitié de ceux qui ne pensaient pas comme lui.

Avec ses compagnons de Charlie Hebdo, dont il partageait la liberté et l’irrévérence, Oncle Bernard est mort pour ses convictions, fidèle au combat d’une vie contre l’injustice et l’intolérance. Au nom des  équipes de France Stratégie, je veux dire à ses proches que celui qui ne ressemblait à aucun autre était estimé par tous.                  

Jean Pisani-Ferry