Publié le
Productivité : l'énigme française ?
Productivité : l'énigme française ?
mercredi 01 février 2017
France Stratégie et la Banque de France organisent une conférence sur la productivité en France, pour établir un diagnostic sur les explications des tendances récentes et proposer des recommandations.

La productivité a ralenti régulièrement en France depuis les années 1970, atteignant un rythme de croissance historiquement faible aujourd’hui. En effet, le rebond de la productivité a été particulièrement modéré au sortir de la crise, en comparaison des précédents épisodes de récession. Contrairement au Royaume-Uni, la faiblesse de l’investissement ne semble pas en cause car le ralentissement porte sur la productivité du travail comme sur la productivité globale des facteurs. Existe-t-il une spécificité française dans ce ralentissement de la productivité ? Plusieurs hypothèses ont pu être avancées :

  • des problèmes de mesure, qui ne semblent néanmoins pas être de nature à renverser le diagnostic aux États-Unis : qu’en est-il pour la France ?
  • un ralentissement structurel de la contribution du progrès technique à la croissance de la productivité, qui devrait toucher principalement les pays et les entreprises à la frontière : quel impact de ce ralentissement sur la France ? Le rythme d’adoption des nouvelles technologies a-t-il fondamentalement changé ?
  • un ralentissement de la convergence de la productivité des entreprises, qui pourrait être relié à la nature spécifique des technologies de l’information et de la communication : observe-t-on ce phénomène sur la France et est-il particulièrement fort ?
  • des facteurs spécifiquement français, comme le raccourcissement de la durée des CDD et le développement de l’auto-entreprenariat : quelle part des évolutions de la productivité française peut être expliquée par ces facteurs ?

 

PROGRAMME PRÉVISIONNEL

9h00 – Ouverture

François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France
Fabrice Lenglart, commissaire général adjoint, France Stratégie

9h25 – Session 1 : La France, un cas à part ?

Président : Fabrice Lenglart, France Stratégie

  • Philippe Askenazy, CMH-CNRS-ENS et Cepremap - Qualité de l'emploi et ralentissement de la productivité : la France un cas banal ?, avec Christine Erhel, CEET
  • Rémy Lecat, Banque de France - Des entreprises très performantes et d'autres moins : pourquoi et quels enseignements pour l'avenir ?, avec Gilbert Cette, Banque de France
  • Ronan Mahieu, INSEE -  L'économie numérique dans les comptes nationaux

Discutant : Giuseppe Nicoletti, OCDE

Échanges avec la salle

10h25 – Innovation et croissance : la clé de l’énigme française ?

Présidente : Claire Waysand, Inspection des finances

Philippe Aghion, professeur au Collège de France

10h55 – Pause café

11h15 – Session 2 : Quelles recommandations ?

Président : Gilbert Cette, Banque de France

  • Vincent Aussilloux, France Stratégie
  • David Hemous, université de Zürich
  • Michel Houdebine, DG Trésor
  • Francis Kramarz, CREST – ENSAE
  • Xavier Ragot, OFCE
  • Emmanuelle Maincent, chef d'unité ECFIN - Commission européenne

13h00 – Synthèse des débats

Jean-Luc Tavernier, INSEE

 


 

Logo Banque de France
Type d'image: 
Libre