Back to
Publications
Note d'analyse
Publié le
Jeudi 18 Décembre 2014
La politique européenne des transports est à la croisée d’enjeux économiques, sociaux, technologiques et environnementaux qui nécessitent une approche transversale afin d’assurer une mobilité optimale des citoyens et des marchandises au sein du marché unique.
La politique européenne des transports.

La mobilité des passagers et des marchandises est un pilier historique de la construction européenne. En 2011, un livre blanc de la Commission européenne prévoyait des trafics fortement en hausse à l’horizon 2050, jusqu’à 50 % pour les voyageurs et 80 % pour le fret.

Si les données récentes indiquent un fléchissement du secteur, dû pour l’essentiel à la crise économique, il n’en demeure pas moins que la qualité des infrastructures de transports est un atout compétitif capital pour l’Europe, qui doit être préservé dans toutes ses dimensions - technologiques, sociales, environnementales, énergétiques, sécuritaires, etc. Dès lors, quatre enjeux pourraient guider l’action de la nouvelle mandature de la Commission européenne sur la période 2014-2019.

  • L’ouverture à la concurrence suppose la mise en place d’un socle social commun dans les diérents modes de transport et d’une véritable stratégie industrielle prenant en compte la pérennité des entreprises de transport de l’Union.
  • Le découplage entre croissance économique et émissions de gaz à eet de serre repose prioritairement sur l’instauration d’un signal-prix carbone crédible dans le temps, sur le renforcement de la recherche sur les motorisations et enfin sur un soutien accru aux véhicules propres en milieu urbain.
  • La réduction drastique du nombre d’accidents sur les routes européennes suppose un engagement politique fort : déploiement massif de radars, sanctions exemplaires contre l’alcool et les stupéfiants, création d’une agence européenne du transport et de la sécurité routière chargée de la coordination.
  • La construction d’infrastructures à forte valeur ajoutée doit être poursuivie, à l’aide de subventions mais aussi d’instruments financiers innovants.

Sommaire de la Note d'analyse - La politique européenne des transports : quels enjeux pour la nouvelle mandature ?

  • Premier enjeu : Ouvrir les marchés à la concurrence en veillant à la réciprocité et à l'équité sociale
  • Deuxième enjeu : Accélérer la transition énergétique dans les transports
  • Troisième enjeu : Poursuivre l'amélioration de la sécurité routière
  • Quatrième enjeu : Répondre à la demande de transport et de mobilité

 

Politique Européenne des transports, illustration

cgsp-poleuroptransports.png, par "France Stratégie, SpinTank"

 

 

Date de publication: 
Jeudi 18 Décembre 2014

Auteurs

Christine Raynard
Type d'image: 
Libre
Christine
Raynard
Anciens auteurs de France Stratégie
François Vielliard
François
Vielliard
Anciens auteurs de France Stratégie
Tous nos travaux sur  :