Back to
Débats
Publié le
Mercredi 29 Novembre 2017
Mercredi 29 Novembre 2017
14h00 à 18h30
France Stratégie a lancé un cycle de séminaires consacré à la fonction d’expert dans le débat public et la décision publique, qui vise notamment à comprendre les ressorts de la défiance que ce rôle suscite dans l’opinion.

La santé est un secteur où, comme ailleurs, l’expertise fait l’objet de critiques récurrentes. Une spécificité cependant : si la défiance modifie les comportements individuels, elle peut aussi affecter l’efficacité de certaines politiques de santé publique.

Comment comprendre ce scepticisme envers l’expertise en santé ? Quelles réponses y apporter pour le limiter, voire pour apprendre à « faire avec » ? Ces questions ont été au cœur des discussions de cette séance thématique.

Compte rendu

Au programme, trois tables-rondes :

  1. Que nous apprend l’exemple des vaccins sur la défiance envers l’expertise ?
  2. Fabriquer l’expertise en santé : comment limiter le scepticisme ?
  3. Dialoguer avec le citoyen : une autre piste pour déjouer la défiance ?

Sont intervenus :

Lise Barnéoud (journaliste scientifique), Camille De Froment (Magazine de la santé, TV5) Daniel Benamouzig (Centre de sociologie des organisations), Yves Charpak (médecin expert en santé), Jean-Baptiste Fressoz (historien des sciences), Dominique Martin (directeur général de l’agence nationale de la sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM)), Jocelyn Raude (sociologue), Catherine Rumeau-Pichon (haute autorité de santé (HAS)), Christian Saout (membre du collège de la HAS en tant que représentant des patients), Mili Spahic (Santé Publique France), Catherine Tourette-Turgis (présidente de l’université des patients) et Pierre Verger (médecin épidémiologiste).

Tous nos travaux sur  :